Magazine

Resultats du Marathon-Relais du Val de Marne 2012

Publié le 19 juin 2012 par Thegiao2001

1296.- Pour la deuxième année consécutive, je participais au Marathon-Relais du Val de Marne qui m’avais tant plu l’année dernière. Avec OVS, nous avions engagés six équipes pour en découdre dans cette compétition très bien organisée par Asphalte94. Marathon_relais_val_de_marne

Le marathon-relais est différent de l’ekiden. Pour rappel, ce dernier est un relais effectué par six athlètes sur la distance du marathon : 1er relais = 5 km / 2ème relais = 10 km / 3ème relais = 5 km / 4ème relais = 10 km / 5ème relais = 5 km / 6ème relais = 7,195 km

Pour la compétition organisée dans le Parc Interdépartemental des Sports de Créteil qui est le terrain de jeu de mon camarade Yannick alias Quadra94, le principe est plus convivial et équitable. Sur une boucle de 4,4 km environ les quatre membres se partagent la tâche comme suit. Le premier parcourt 12,361 km sur trois tours du lac artificiel puis il passe le relais virtuel en tapant dans la main de son coéquipier qui part pour 8,459 km soit deux tours avant de rejoindre le troisième relayeur qui fait de même.

Le quatrième coureur fait la même distance puis tous les quatre en terminent avec un tour de 4,457 km avant de passer la ligne d’arrivée tous ensemble.

L’année précédente avec notre équipe Les Tortues Enragées composées de Monique, Philippe et Victor nous étions arrivés premiers des équipes OVS. Cette année, il y avait six équipes OVS en lice sur les 395 inscrites.

SAM_2081

Le Groupe OVS (Crédit photo : Nicolas Mufraggi)

 Je connaissais un peu de monde parmi la cuvée 2012 : Isabelle Yza, Daniel Danlg, Stéphane Mkris et Nicolas Nicomu avec qui je faisais des fractionnés, Béa Marie-Poppin, Eric Daredaremarathon et Gianny que j’avais croisés sur des courses et des sorties running.

Certains avaient monté des équipes OVS pour le fun et d’autres pour faire un bon chrono à l’instar des OVS Cap sous les 3h qui se positionnaient d’emblée comme les leaders naturels du classement virtuel avant la course.

Les Tortues Enragées entraient en compétition et je décidais de constituer une bonne équipe pour essayer de rivaliser avec eux pour apporter un peu de challenge. Ce fut donc Nicomu, Victor et Waldy qui furent mes coéquipiers désignés. Ils avaient fait l’amitié d’accepter de courir bien que Nicolas était au départ plus enclin à constituer une équipe mixte avec les filles des fractionnés du samedi à Montsouris dont Emilie et Marion.

SAM_2076

OVS DREAM TEAM : Eric - Coralie - Valérie - Gianny (Crédit photo : Nicolas Mufraggi)

Malheureusement il se blessa et Waldy proposa son ami Ezéquiel de son club de tri de Villepinte dans le 9-3. J’avais entendu parler du phénomène par Gary et par mon coach, cela me faisait plaisir de le cotoyer d’un peu plus près, moi qui l’avais vu quelques minutes avant le marathon de Vincennes en 2011 où il avait couru en 3h18m43s bien loin de son record sur la distance (3h01).

Contrairement à l’année passée où il faisait une chaleur étouffante, le temps était clément avec une température de 16°C le matin, un beau soleil et pas de vent.

En arrivant vers 8h au retrait des dossards, je croisais Yannick sur son vélo qui accompagnait sa femme runneuse, Seb de Nike qui courait avec des amis les 4 Fantastiques, les flèches Abdel et Alexandre qui visaient un podium pour leur équipe Les Coureurs du Bois de Vince et le groupe OVS.

Relais-Marathon du Val de Marne 17 juin 2012 019

LES COUREURS DU BOIS DE VINCE - Abdel et Alexandre - 5èmes au général

Victor arriva en RER D à Villeneuve Prairie tandis que Waldy et Ezéquiel avaient fait 22 km en vélo depuis Aulnay-sous-Bois dans leur tenue de triathlètes.

Les inscriptions étaient bloquées à 350 équipes, nous fumes 395 et curieusement nous Les Tortues Enragées avions le dernier numéro d’équipe qui était non pas le 395 mais le 388, allez savoir pourquoi.

SAM_2071

OVS CAP SOUS LES 3H :  Laurent - Stéphane - Tony - Rémi - Valentino (Crédit photo : Nicolas Mufraggi)

A neuf heures moins cinq, nous nous dirigions vers la ligne de départ pour regarder partir Ezéquiel. Déjà concentré, il voulait laisser partir les autres pour ne pas être immédiatement au coude à coude et remonter progressivement sur eux.

Il devait courir en retenue car il était inscrit sur l’Iron-Man de Nice la semaine suivante.

Mais un guerrier restera toujours un guerrier et quand le coup de feu retentit, il partit en pôle position !

P1010674 - Ezequiel
Ezéquiel en leader de la course

J’avais réalisé la folie de la situation. J’avais constitué une telle équipe que le premier allait me passer le témoin dans d’excellentes conditions. En m'échauffant, je croisais Martine une amie Fessebouc qui faisait comme moi le relais 2 de son équipe Les Vincennus.

Ezéquiel filait vite à 17 km/h et arriva dans le trio de tête quand il bouclait son dernier tour. Mon cœur battait déjà la chamade car dans deux tours c’était à mon tour de m’élancer et j’avais trop la pression de perdre du terrain sur son classement de folie. C’était fatalement logique puisque je courais à 13-14 km/h un peu léger face à des bolides comme Abdel et Seb qui font du 16-17 km/h en vitesse de croisière.

SAM_2075

OVS POUR LE FUN : Isa - Robert - David -Lionel (Crédit photo : Nicolas Mufraggi)

Quand Ezéquiel me tapa dans la main, il était à peine fatigué et il pointait en sixième position. Numéro 6 dans le classement c’était dingue. Quand je partais, j’étais seul au monde et les spectateurs m’applaudissaient comme si j’étais champion du monde.

Je pris mon envol en 4:15" soit 14,12 km/h ce qui est pour moi une vitesse honorable. Je faisais encore illusion sur le deuxième kilomètre mais j'étais cramé dès le troisième où j'avais baissé la voilure. Je décidais de prendre sur moi et de maintenir une allure plus raisonnable de 4:41"-4:45" soit 12,63-12,81 km/h. J'avais tout de même deux tours à faire et il fallait coûte que coûte tenir et limiter la casse.

SAM_2074

OVS SENIOR TEAM : Lionel - Béa - Yolande - Daniel (Crédit photo : Nicolas Mufraggi)

Ezéquiel m'avait passé le témoin dans de superbes conditions et finalement peu de coureurs me dépassèrent et j'avais la délicieuse sensation d'aller vite puisque je dépassais beaucoup énormément de retardataires du premier relais. J'arrivais enfin à bout de ma deuxième boucle et passais le témoin à Victor et sa casquette en étant resté dans le top 15, pas si mal.

Ezéquiel et Waldy me félicitèrent pour mon relais et me dirent de bien récupérer et me préparer car le plus dur restait à venir avec le dernier tour tous ensemble où ils avaient bien l'intention de ne pas ramasser les pâquerettes. Ce qui est très sympa dans ce genre de course est que l'on passe du temps à encourager les autres relayeurs et j'applaudissais tous les amis que je voyais passer : Seb, Ivan, Abdel, Yza, Béa.

P1010731 - Sebastien Barreaud

Seb le 1er relais des 4 Fantastiques

Quand on est sur le bord de la route, on n'a pas l'impression que cela va très vite mais sur le bitume, on sent bien la différence.

Victor termina ses deux tours avec une excellente moyenne de 14,03 km/h et passa le relais à mon coach Waldy qui n'aimaient pas le soleil et lui emprunta sa casquette blanche pour l'occasion.

Il était parti à plus de 16 km/h. Je me disais qu'après deux tours il allait être fatigué et que nous allions partir plus cool. Quelle erreur, j'avais bouclé mes deux tours en 38:06", Victor en 36:43", Waldy revint parmi nous au bout de 31:31" seulement.

P1010722 - Ivan

Ivan le terrible

Quand nous l'attendions en chambre d'appel, le présentateur nous demanda au micro le nom de notre équipe, je criais : "Les Tortues Enragées !", cela l'amusa et il répliqua aussitôt : "Attention au contrôle antidopage les tortues"

Deux minutes plus tard, Waldy arriva et nous devions boucler le dernier tour tous ensemble. J'étais le plus lent des quatre tortues alors que l'année précédente c'était le contraire puisque Victor n'était pas encore aussi rapide qu'en 2012.

P1010725 - Abdel Slimani

Abdel, 2ème du Paris Running Tour 2012

C'était moi qui allais donner le rythme à la team. Ezéquiel me coacha du début à la fin et n'arrêtait pas de me parler. Pour être à la hauteur de mes véloces camarades, je partis comme un dératé en 4:03" sur le premier km soit 14,81 km/h devant les encouragements de Renaud engagé au sein de la Marateam Cap.Ezéquiel me dit alors : "tu pars prudemment c'est bien, tu pourras accélérer ensuite, c'est toi qui donne le tempo Giao". 

P1010739

"Tu pars prudemment ?", j'étais au taquet oui. Dès le deuxième kilo je sentis que ca allait trop vite mais je m'accrochais tant bien que mal et nous sommes même arrivés à dépasser l'équipe qui nous précédait. Ezéquiel adore la chasse, il a un mental d'acier et il est là pour gagner.

Moi qui suis plutôt cool sur les courses, je n'avais pas l'habitude de brûler et cela faisait mal mais j'adorais ça. Il poussait il poussait de ses encouragements et lorsque je me sentais un peu mou, il me donna un coup de pouce bien salutaire. On n'était pas là pour faire de la figuration et je me sentais littéralement porter par mes coéquipiers. Mon coach qui était tranquille en renfort latéral, Victor qui était à l'aise à cette vitesse et Ezéquiel qui n'arrêtait pas de me parler et de me guider vers l'avant à une allure folle pour moi. J'étais en sur-régime mais quel kif absolu. J'étais grillé quand il me dit : "Allez Giao, on a fait la moitié plus que deux petits kilomètres"

SAM_2063

Les Tortues Enragées tous ensemble (Crédit photo : Nicolas Mufraggi)

Quoi ? j'avais l'impression d'avoir couru les trois-quarts de la boucle mais quand on court vite, le temps s'écoule plus lentement paradoxalement. Il me passa une éponge pour me mouiller le front et la reprit pour qu'elle ne me gêne pas. Il restait à peine un kilomètre quand l'équipe des OVS Cap sous les 3h nous dépassa.

Argh, je les voyais et j'étais incapable de relancer. Ezéquiel et mes camarades ne voulaient pas lâcher et nous les collions comme leur ombre. Ils allaient vite et étaient cinq car TonyF les avait rejoint pour mener un train d'enfer sur le dernier tour.

Relais-Marathon du Val de Marne 17 juin 2012 014

LES 4 FANTASTIQUES : William - Sebastien - Franck

Au dernier virage j'étais à bout de force mais sans me désunir, je lâchais tout dans le dernier kilo à 3:48" soit 15,79 km/h

J'avais l'impression de décoller et j'ai eu le réflexe d'attraper la main de mes amis pour passer la ligne d'arrivée comme un seul homme, 10 secondes derrières les CAP…
Verdict 2h48m22s mission accomplie ! Nous avions fait moins de trois heures et le final avait été fantastique.

J'ai adoré repousser à ce point mes limites et avoir eu à cotoyer de tels coéquipiers si bienveillants.

Nous terminons 23ème au classement général ou scratch et 2ème des équipes OVS.

Scratch OVS Equipe Temps Dossards Noms S SPLIT

22 1 OVS CAP SOUS LES 3H 02:48:12 2101 TONYF H ?

        2102 LAULAUM93 H ?

        2103 REMI81 H ?

        2104 MKRIS H 00:49:04

               

23 2 LES TORTUES ENRAGEES 02:48:22 3881 EZEQUIEL H 00:43:20

        3882 GIAO H 00:38:42

        3883 VICTOR H 00:36:09

        3884 WALDY H 00:50:11

               

155 3 OVS SENIOR TEAM 03:20:04 51 DANLG H 00:53:28

        52 YOSKI F 00:44:01

        53 MARIE-POPPIN F 00:44:00

        54 CALOGERO75 H 00:58:35

               

157 4 OVS POUR LE FUN 03:20:20 661 DAVID-D H 00:55:07

        662 DAUPHINCARAIB F 00:40:42

        663 YANN94270 H 00:40:43

        664 ZESUPERYOYO H 01:03:48

               

230 5 OVS DREAM TEAM 03:34:20 111 GIANNY H 00:54:23

        112 VALERIE F 00:47:25

        113 CORALIE F 00:47:19

        114 ERIC H 01:05:13

               

296 6 OVS RUN CREW 03:47:37 1701 MICHEY H 00:54:51

        1702 MAIWENN F 00:49:10

        1703 STAN9464 F 00:44:12

        1704 FAHIMA H 01:19:24

 Les équipes des copains :

5   LES COUREURS DU BOIS DE VINCE 02:35:43 411 SLIMANI ABDEL H 00:45:51

        412 CARLIN CARLOS H 00:32:32

        413 MARIE ANTOINE CHRISTOPHE H 00:31:37

        414 PIERRON ALEXANDRE H 00:45:43

               

69   LES 4 FANTASTIQUES 03:02:53 721 BARREAUD SEBASTIEN H 00:46:49

        722 MONTSAURET FRANCK H 00:36:20

        723 ETIFIER WILLIAM H 00:39:49

        724 SCHNEIDER LIONEL H 00:59:55

               

143   LES VINCENNUS 03:18:31 1011 DUPIRE PIERRE H 00:56:57

        1012 BACON MARTINE F 00:41:09

        1013 BRABLE JACQUES H 00:40:55

        1014 RICHARD MICHEL H 00:59:30

               

298   LA MARATEAM CAP 03:48:24 121 LANDON RENAUD H 00:53:07

        122 SIMONIAN JULIEN H 00:51:21

        123 ANDRE BENOIT H 00:47:34

        124 SIMONIAN ROLAND H 01:16:23

               

Merci à Valérie alias Val392 pour avoir organisé cette superbe sortie bien conviviale.

Merci à Nicolas pour les photos, à tous les potos pour les encouragements sur le parcours.

Relais-Marathon du Val de Marne 17 juin 2012 013

LES TORTUES ENRAGEES : Giao - Waldy - Ezéquiel - Victor
Merci à Victor, mon coach Waldy qui m'a fait tant progresser et à Ezéquiel qui m'a fait entrevoir son état d'esprit de super-champion. Cela a été un privilège de partager cette course avec vous.
"Marathon-Relais du Val de Marne 94 - 75", 19ème édition le 17 juin 2012 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thegiao2001 1967 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte