Magazine Culture

La stratégie de droitisation est-elle un échec ?

Publié le 19 juin 2012 par Tchekfou @Vivien_hoch

La stratégie de droitisation est-elle un échec ?

Quelle stratégie de « droitisation » ?

Faire référence à l’histoire de France, aux cathédrales, aux glorieuses époques, est-ce dériver, non pas lentement et sûrement, mais carrément à bras ouverts vers le fascisme ? Prendre en compte les difficultés d’intégration des populations immigrées venues du Magrheb et d’Afrique sub-saharienne, les défis posés par l’islam et son pendant, l’islamisation, en France, en reconnaissant qu’il y a des limites à nos capacités d’accueil des immigrés, est-ce tenir des propos carréments racistes ? Il semble que pour la Nomenklatura médiatique et bienpensante, cela coule de source. Pourtant, ne l’oublions pas : le RPR des années 90 tenait un discours beaucoup plus strict sur l’immigration, par exemple. Il n’a paru important à personne de le préciser. Peut-être aussi que l’électorat lui-même s’est droitisé, et pas les discours… Pourquoi supporter et reprendre des termes et des expressions imposées ?

La déconnexion présidentielle/législatives continue.

La démocratie réelle est en panne. Vraiment en panne. Seuls restent les accords douteux de la gauche. 18 députés EELV (les Verts) pour 2,31%, Front de gauche 11% : 10 députés, Modem 9% : 2 députés, FN 18% : 2 députés. Quand à l’UMP pour elle-même et ses alliés, la stratégie de droitisation a électoralement payée. À titre d’exemple, ils ont totalisé 44 % des voix au premier tour des législatives. Au deuxième tour, c’est un gain de 1 million de suffrages exprimés. A l’élection présidentielle, Nicolas Sarkozy avait atteint 48,4 % des voix et gagné, d’un tour à l’autre, près de 7 millions de voix. Une stratégie plus que payante donc (pour autant que ce soit une stratégie). De même, Lionnel Luca le rappelait dans un tweet : avec 18 députés réélus la Droite Populaire est devant les Verts et le Centre!

L’UMP perd donc par manque de confiance dans les valeurs de droite

Lorsque Jean-Yves Camus, soit-disant spécialiste de l’extrême droite, mais plutôt idéologue de marque des officines gauchistes, pense dans Atlantico (triste en passant que le bon Atlantico donne la parole à de tels personnages) que les rapprochements FN-UMP sont improductifs, il “trolle” pour ses propres opinions. Mais d’une part, il n’y a pas eu d’accords, d’autre part, sur les 28 triangulaires PS/EELV-UMP-FN, l’UMP est battue dans 15 circonscriptions, dont 14 de droite. On comprend pourquoi ce « spécialiste » politologue de gauche veut nous faire croire le contraire : des alliances ponctuelles avec le FN, comme le pratiquent allègrement Verts, Front de Gauche et socialistes, feraient gagner la droite. Ce Jean-Yves Camus, qui a tout fait pour empêcher les alliances UMP-FN, pourrait alors remballer ses idées et ses analyses. Le chômage technique, juste récompense des mensonges proférés, pourrait mettre un terme à sa sombre carrière.

L’origine de la pensée unique : Terra Nova

La stratégie de droitisation est-elle un échec ?
Comment expliquer que tout le monde pense et clame l’inverse ? La source empoisonnée, l’origine du mal, c’est le seul et unique Terra Nova. Ce Think-Thank d’extrême gauche, qui a dirigé les campagnes électorales en imposant sa grille de lecture idéologique à tout le champs politico-médiatique. Sa note de très basse rédaction publiée pendant les présidentielles sur l’ « axe UMP-FN » (où l’on retrouve entre autres Caroline Fourest et – oh miracle ! – Jean-Yves Camus), constitue le document unique d’où est parti tout le discours médiatique sur la « droitisation » de la campagne de Sarkozy, allant même jusqu’à imposer les expressions – « axe UMPFN » et « ligne Buisson » – dans la bouche de tous les pisses-copies des rédactions parisiennes.

Il faudrait que la droite s’occupe sérieusement de ces officines idéologiques de gauche qui non seulement propagent leur unique grille de lecture politique, mais la dicte directement aux journalistes et jusqu’aux politiques de droite. Il faudrait que l’UMP investisse dans ses propres Think-thank, et leur proposer un réseau de distribution des idées et des concepts aussi puissants, à terme, que ceux de Terra Nova.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tchekfou 38994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte