Magazine Sport

Tout à fait Thierry

Publié le 19 juin 2012 par Pascal Boutreau

Une petite news pendant que d'autres vont aller se prélasser sous le soleil de Bali (Enjoy !). 

Thierry_roland_est_d__c__d___6025_north_626x
Evidemment, un hommage à Thierry Roland, disparu il y a quelques jours. Certes, quand quelqu'un meurt, on ne lui trouve plus soudainement que des qualités. Celui que l'on considérait par exemple comme "un gros con" devient soudainement un homme "au fort caractère". Alors j'anticipe tout de suite : oui, c'était un mysogyne contre les femmes dans le foot (derrière un micro ou sur le terrain) et certains de ses commentaires sont évidemment allés trop loin. Un "beauf" pour certains bien-pensants pour qui être populaire est forcément ringard. Ok, je ne cautionne évidemment pas tout. Mais au-delà de ces quelques débordements, Thierry Roland était un passionné. Et ça, j'aime. En regardant 100% foot le soir de sa disparition, je me suis rendu compte que la vie de Thierry Roland c'était également mes souvenirs de gamin fan de foot. Les commentaires de la demi-finale de Coupe du monde 82 France-Allemagne à Séville, la finale de la Coupe du monde 1998 et plein d'autres moments forts.

Une17062012_hd
Jamais je n'aurais imaginé un jour le côtoyer. Ce fut pourtant le cas à quelques occasions, notamment quand j'intervenais sur RTL dans les émissions de foot (des grands moments dans le studio rue Bayard où l'on refaisait le monde du foot à l'antenne). Plusieurs fois, je me suis retrouvé avec Thierry Roland. Toujours dispo, toujours ouvert et sympa. D'autres confrères (masculins il est vrai) qui l'ont aussi croisé ont toujours souligné qu'il était toujours prêt à conseiller.

Dimanche, L'Equipe lui a consacré sa Une (vous noterez les deux titres en haut sur le basket et l'athlé qui sont également des hommages). Ce mardi, l'équipe de France respectera une minute de silence avant sa rencontre face à la Suède. Rare, exceptionnel même cet hommage pour un journaliste. La preuve que Thierry Roland fait partie intégrante de l'histoire de l'équipe de France. Il appartient à l'histoire du sport télévisé comme l'ont été Roger Couderc, Robert Chapatte, Bernard Père et quelques autres (pensée pour Thierry Gilardi) avec qui j'avais rendez-vous chaque semaine que ce soit dans Stade 2 ou Téléfoot. Merci Monsieur Roland de nous avoir fait vibrer tant de fois devant notre télé, d'avoir partager avec nous votre passion. Reposez en paix. 

.................

556624_10150886064407896_188026152_n
Dans la série des bravos. Chapeau à Laurent Vidal désormais en tête du classement mondial après sa deuxième place à la Coupe du monde de Banyoles, en Espagne, même si les meilleurs mondiaux n'étaient pas là contrairement à la manche de Championnat du monde de Kitzbühel qui a lieu le week-end prochain et qui marquera le retour d'Alistair Brownlee, l'extra-terrestre de la discipline, sur le circuit après une longue blessure. Et pour couronner le tout, la numéro 1 mondiale du côté des demoiselles est la Néo-zélandaise Andrea Hewitt, la compagne de Laurent. Sacré couple ! 

Sur le front des sélectionnés pour les JO, tutto va bene. David Hauss s'est lui imposé dans le Grand Prix de Toulouse avec son club des Sables-Vendée.

Un niveau en dessous (ok, quelques niveaux en dessous), un grand bravo habituel à Cécile Bouché du Meudon Triathlon (alias Barbie, ma triathlète préférée) qui s'est bien amusée sur le Triathlon de Saint-Jean-de-Luz (16e féminine). Et pour rester avec mes coéquipiers meudonnais, un grand encouragement à notre président Pierre-Yves Provost (Ben), à Yannou, Zarma, Florent et David tous au départ dimanche prochain de l'Ironman de Nice. Que la force soit avec vous ! Meudon Power ! 

Logo
Et comme je suis un garçon qui tient ses promesses, j'avais promis à Jean-No de vous parler du Triathlon des gorges de l'Ardèche qui aura lieu le 25 août. Je suis allé voir le site internet, et quelque chose me dit que cette épreuve Courte Distance (1500m natation, 40km vélo, 10km course à pied), organisée par Hervé Faure, doit être magnifique. Magnifique mais costaud au regard du dénivelé vélo

...................

182104_10150886014386527_360412652_n
Un grand bravo à mon amie Cécile Bertin qui a magnifiquement achevé la Gobi March, seconde étape de son pari des 4 Deserts, en bouclant son périple dans le désert de Gobi en 37h37'07'' (beaucoup de 7... ça va porter bonheur) à la 43e position au scratch sur près de 160 coureurs au départ (8e féminine sur 29 au départ). A lire bientôt sur www.courir-au-feminin.com 

Après l'Hatacama en début d'année puis désormais la Gobi, Cécile s'attaquera fin octobre au Sahara (qu'elle connaît bien puisqu'elle était sur le Marathon des Sables) avant de conclure sa saison en Antarctique avec là encore 250 bornes en autosuffisance alimentaire, au milieu des pingouins. 

........................

Chouette3
Ayant zappé le blog quelques semaines, je n'ai pas eu l'occasion de saluer la montée des Chouettes d'Issy les Moulineaux en D1. Le Football Féminin d'Issy, où j'ai eu le privilège d'entraîner les gardiennes il y a trois ans et d'être dirigeant, a survolé son groupe de D2 pour rejoindre l'élite de la discipline la saison prochaine. Les Isséeennes affronteront donc notamment les Lyonnaises, meilleure équipe d'Europe qui a réussi un inédit triplé avec la Ligue des Champions, le Championnat de France et la Coupe de France. Cette montée des filles d'Issy, c'est aussi et surtout le succès d'Alain et Corinne qui ont lancé ce club il y a quelques années et lui ont fait grimper les échelons les uns après les autres avant de laisser la main il y a un an pour filer couler des jours heureux dans le sud. Corinne et Alain, cette montée est la vôtre.

Flash back également sur les titres de hockey sur gazon remportés cette année par Lille chez les hommes (vainqueur de Saint-Germain-en-Laye) et le Stade Français chez les dames (vainqueur de Cambrai). Dommage pour Mamzelle Peg et les filles de Mérignac battues en demi-finale par le Stade à 40 secondes de la fin puis par Lille aux stroke (penaltys) dans le match pour la 3e place. Partie remise pour l'an prochain Peg ! Mais en attendant, bravo à Gaël Foulard, le coach des filles du Stade Français pour ce titre.   

....................

Grosse grosse crève la semaine passée et donc programme allégé. Mais c'est reparti à fond cette semaine avec toujours Paris à la Nage en ligne de mire le 2 septembre et puis la volonté de revenir vers l'Ironman ou les trails si mon vieux corps tout cassé veut bien coopérer... 

Lundi
Equitation : 1 heure en manège

Mardi
Natation : 3000 m (1000 nc ; 2000 pull)

Mercredi
Course à pied : 1 heure footing

Lundi
Course à pied : 1h15' footing
Equitation : 1 heure (initiation au horse ball... et passage du Galop 2)

Mardi
Natation : 3200 m (1000 nc (20') - 1500 pull (28'15'') - 500 éduc - 200 souple)  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Boutreau 6538 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine