Magazine Science

L’expansion de l’univers

Publié le 19 juin 2012 par Marcel76

L’expansion de l’universIl a été admis pendant longtemps, même par les meilleurs scientifiques, que l’univers était stationnaire, sans limite avec un âge infini. Or Einstein à travers ses calculs, avait découvert que l’univers ne pouvait pas être statique ; mais par peur de s’opposer à ce modèle généralement admis à son époque, il avait mis sa découverte de coté en devant admettre qu’il y avait fait la plus grande erreur de sa carrière.
Cependant la science avec ses progrès s’est de plus en plus opposée à cette idée.
Dans notre univers, il existe de nombreuses réactions chimiques irréversibles, caractérisées par ce que l’on appelle l’entropie (l’entropie ne fait qu’augmenter). Deux atomes d’hydrogènes donnent un atome d’hélium par une réaction nucléaire irréversible. Si l’univers avait un âge infini, alors l’hydrogène, plus petit élément chimique aurait disparu depuis longtemps.

De plus, grâce à de nombreuses recherches, on a découvert que toutes les galaxies n’étaient pas reparties au hasard dans l’espace mais qu’elles provenaient d’un même point. Les résultats de celle-ci se rejoignent et tendent à montrer que non seulement l’univers est expansion mais que celui-ci s’accélère.

Quand on observe une supernova ( la mort d’une étoile), phénomène tellement lumineux qu’il est observable même dans d’autres galaxies, d’après des calculs on se rend compte que la distance entre la terre et le lieu du phénomène est plus éloigné que ce qu’il le devrait être.

Les galaxies s’éloignent les unes des autres, alors qu’elles devraient s’attirer sous l’effet de leur gravité, mais une force appelé par les scientifiques « énergie noire » les éloignent.
Imaginez que l’univers est représenté par un ballon dans lequel il y a les galaxies; si on augmente son volume alors les points du ballon s’éloignent les uns des autres, autrement dit l’univers se dilate. Si la distance entre la terre et le soleil reste constante, c’est grâce à la gravité des deux astres suffisamment forte. Si on supprimait l’effet de l’attraction entre ces deux corps, avec une vitesse nulle, ils s’éloigneraient sans se croiser.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marcel76 1158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte