Magazine High tech

Chronique : Les licences oubliées #1

Publié le 19 juin 2012 par Meidievil @gamerslive
Chronique : Les licences oubliées #1

En ces temps où le petit monde du jeu vidéo est en pleine mutation et n’hésite pas à conquérir un nouveau public via l’explosion des smartphones et des plateformes de distribution de contenu téléchargeable, revenons sur les licences oubliées nées pour la plupart dans les années 80 et 90. Ces quelques sagas phares brillèrent de mille feux de par leurs qualités en leur temps, et ont su fédérer un public à l’époque où le jeu dématérialisé n’existait pas encore. Certains titres emblématiques n’ont hélas pas eu la chance d’être déclinés dans des versions next-gen, malgré leur popularité d’origine sur support physique. Nous allons voir que parmi ces univers haut en couleur, certains ne redemanderaient certainement qu’un petit dépoussiérage pour repartir de plus belle, à l’instar des reboots réussis de Donkey Kong, Kirby et Rayman pour ne citer que les plus récents.

Voyageons ensemble dans cet Atlantide virtuel, et voyons quelles sont les licences les plus enfouies dans notre passé vidéo-ludique. Revenons sur ces grandes sagas du jeu vidéo que l’on aimerait voir resurgir un jour afin de poursuivre des aventures parfois brutalement mises entre parenthèses, et dont nous attendons encore aujourd’hui de nouvelles itérations.

Je vous propose de revenir chaque semaine sur une licence culte ou un jeu phare, histoire de partager ensemble un souvenir et de rendre un hommage appuyé à ces jeux oubliés qui ne cessent de contribuer à flatter la fibre nostlagique des plus retro-gamers d’entre nous.

Shenmue, l’oeuvre inachevée.
Chronique : Les licences oubliées #1

Ce jeu d’aventure décliné en deux parties est né du génial créateur de Virtua Fighter et Out Run, Yu Suzuki. Édité et développé par Sega en 1999 pour le premier épisode, 2001 pour le deuxième. Fer de lance de la Dreamcast, la sérieShenmue constituait à elle seule une véritable révolution du jeu d’aventure grâce à un système de jeu qui offrait une véritable liberté d’action au joueur, qui pouvait circuler librement dans la ville Japonaise de Yokosuka des années 80. Sega investit à l’époque la somme colossale de 47 millions de dollars (un record mondial de budget alloué à la création d’un jeu vidéo pour l’époque) pour relancer les ventes de la Dreamcast qui subissait à l’époque une nette chute. Hélas, les chiffres de vente de Shenmue I et II ne seront pas suffisants pour que Sega décide de donner suite à cette saga, et par ailleurs, la Dreamcast ne se vend plus assez bien pour qu’il soit décidé de se lancer dans une suite coûteuse pour l’éditeur.

Shenmue est une licence extrêmement ambitieuse, aussi bien au plan de l’histoire – très profonde, ce qui est  rare à l’époque – que du point de vue du gameplay, très riche et recelant d’innombrables subtilités. Ainsi notre héros, Ryo Hazuki, peut dépenser son argent dans des casinos, jouer à des bornes d’arcade (d’anciens titres de Sega, évidemment) ou de s’exercer à l’art du Ju-jitsu. les interactions avec les décors et personnages non joueurs sont nombreuses, offrant leur lot d’originalités et de quêtes annexes en tout genre. Bref, Yu Suzuki venait d’inventer une nouvelle forme de narration dont le cœur même du gameplay est axé sur le jeu en monde ouvert, et est également à l’origine d’une notion quasi-inexistante à l’époque : le Quick Time Event. (QTE).

Shenmue est donc la série phare de toute une génération de joueurs, et fut à l’origine d’un genre (l’open world) qui deviendra très prisé par les consoles des générations

Chronique : Les licences oubliées #1
suivantes : On pourrait ainsi qualifier Grand Theft Auto, Yakuza, True Crime et autres Saints Row comme étant les jeux qui s’inspirent le plus du système de jeu de Shenmue. On pourrait aussi inclure dans cette liste les jeux de Quantic Dream, Fahrenheit et Heavy Rain, dont certaines mécaniques de jeu semblent vraiment inspirées par l’oeuvre de Suzuki.

Pour l’instant l’histoire de Shenmue reste en suspens et aucune suite officielle n’a été annoncée, au grand dam de tous ceux qui attendent depuis 10 ans maintenant de pouvoir poursuivre les aventures du charismatique Ryo Suzuki. Sega serait actuellement en train de réfléchir à un hypothétique Shenmue III, mais nous ne savons rien de plus pour le moment. Les fans se consoleront avec l’annonce d’un jeu de type « social » sur téléphone portable, dont la sortie devrait cependant être exclusive au territoire nippon : Shenmue City dont très peu d’informations ont filtré à l’heure actuelle.

 Pour finir en beauté, sachez que Sega s’apprête à ressortir des cartons les deux premiers Shenmue dans une version « HD Collection » ! Certes, cela est très à la mode en ce moment, mais avouez que cette fois ci la perspective de pouvoir jouer ou rejouer à ces excellents jeux -introuvables par ailleurs, ou à des prix exorbitants- est plutôt alléchante car ils n’ont jamais été réédités depuis leur sortie initiale. Enfin une édition HD qui serait digne d’intérêt !

Je vous laisse en compagnie de cette excellente vidéo hommage qui ne manquera pas de vous émouvoir !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Meidievil 2727 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte