Magazine Poésie

Conte soufi : L’idiot dans la ville

Par Unpeudetao

Il y a différentes manières de s’éveiller. L’homme est endormi, mais il doit se réveiller de la bonne manière. Voici l’histoire d’un ignorant dont le réveil s’est mal passé.
   L’idiot arrive dans la grande ville. Il est déconcerté par la multitude qui emplit les rues. Le caravansérail où il s’arrête est plein. Craignant, s’il s’endort, de ne pouvoir se retrouver au réveil parmi cette foule, il s’attache une gourde à la cheville comme signe d’identité.
   Un farceur, qui a compris le comportement de l’idiot, attend que celui-ci tombe endormi, détache la gourde et l’attache à sa propre cheville. Puis il s’allonge pour dormir sur le sol du caravansérail.
   L’idiot se réveille le premier, voit la gourde, pense que l’autre ne peut être que lui. Il lui saute dessus en criant : « Si tu es moi, alors, pour l’amour du ciel ! qui, et où, suis-je ? »

*****************************************************


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Conte : L’instant présent

    On demanda un jour à un maître qui savait méditer, comment il faisait pour être si recueilli, en dépit de toutes ses occupations. Il répondit : Quand je me lève... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    POÉSIE
  • Conte : La vague

    Je me sens triste ! dit une vague de l’océan en constatant que les autres vagues étaient plus grandes qu’elle. Les vagues sont si grandes, si vigoureuses et... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    POÉSIE
  • Conte : Le concept de valeur

    Le concept de valeur sonne aujourd’hui à nos oreilles dans un sens avant tout économique. La valeur, postmoderne, c’est l’argent. Or, en même temps, nous ne... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    POÉSIE
  • Conte : Le père, l’enfant et l’âne

    Un enfant demande à son père : - Dis papa, quel est le secret pour être heureux ? Alors le père demande à son fils de le suivre ; ils sortent de la maison, le... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    POÉSIE
  • Conte : Combattre et accepter, les trois portes

    Un Roi avait pour fils unique un jeune Prince courageux, habile et intelligent. Pour parfaire son apprentissage de la Vie, il l’envoya auprès d’un Vieux Sage.... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    POÉSIE
  • Friedrich RÜCKERT, conte : Parabole

    Un homme voyageait en Syrie ; il menait un chameau par la bride. Tout à coup, l’animal donne des signes d’épouvante et se met à pousser un cri si formidable... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    POÉSIE
  • Conte soufi : L’hommage au voleur

    Junaid, traversant la place, vit le gibet dressé. Un voleur allait être pendu. Il s’inclina en direction du criminel. Quelqu’un demanda : « Pourquoi as-tu fait... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    POÉSIE

A propos de l’auteur


Unpeudetao 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine