Magazine Santé

INSUFFISANCE RÉNALE: Un risque d’infarctus double par rapport au facteur diabète – The Lancet

Publié le 19 juin 2012 par Santelog @santelog

L'insuffisance rénale chronique devrait être considérée comme un facteur de risque de maladie coronarienne et d'infarctus aussi important, voire plus, que le diabète, nous expliquent ces chercheurs canadiens de l'Université d'Alberta. Leur étude qui a porté sur plus d'1 million de patients, montre en effet un risque double d'événement coronarien chez les patients insuffisants rénaux par rapport aux patients diabétiques. Des résultats tout à fait nouveaux, essentiels pour la prévention, publiés dans l'édition du 19 juin du Lancet.


INSUFFISANCE RÉNALE: Un risque d’infarctus double par rapport au facteur diabète – The Lancet
Les auteurs des Universités d'Alberta et de Calgary (Canada) avec leurs collègues de l'University of Alabama (Birmingham-USA) ont basé leur analyse sur les données de mesure de débit de filtration glomérulaire estimé (ou estimated glomerular filtration rate- eGFR), une mesure quantitative définissant la fonction rénale et de dosage de la protéinurie, ou présence de protéines dans l'urine. La maladie rénale était définie par un eGFR de 15-59,9 ml / min par 1.73 m2 (stade 3 ou 4). Les chercheurs ont identifié les patients hospitalisés pour infarctus du myocarde au cours du suivi de l'étude et utilisé des algorithmes pour calculer les taux non ajustés et les taux relatifs d'infarctus du myocarde au cours du suivi, pour 5 groupes à risque :


·   Antécédent d'infarctus du myocarde (avec ou sans diabète, avec ou sans maladie rénale chronique),


·   Pas d'antécédent d'infarctus du myocarde, avec


-   présence de diabète


-   absence de diabète


-   présence de maladie rénale chronique


-   absence de maladie rénale chronique


Le diabète est déjà reconnu comme un facteur de risque de maladie coronarienne et les patients diabétiques ont un risque d'événements coronariens similaires à ceux qui ont un antécédent d'infarctus du myocarde.


La maladie rénale double le risque d'infarctus par rapport au diabète : Sur la durée de l'étude, soit 4 ans, 11.340 des 1.268.029 participants, soit 1%, ont été admis à l'hôpital avec un infarctus du myocarde.


-   Le risque d'infarctus du myocarde s'avère plus élevé chez les personnes avec antécédent d'infarctus du myocarde (18,5 pour 1.000 personnes-années).


-   Chez les patients sans antécédent d'infarctus du myocarde, le taux d'infarctus du myocarde est le moins élevé chez les patients diabétiques et sans maladie rénale chronique vs avec maladie rénale chronique (sans diabète : 5,4 pour 1.000 personnes-années vs 6,9 pour 1.000 personnes-années).


-   Le taux d'infarctus du myocarde chez les patients diabétiques s'avère sensiblement plus faible que chez les patients atteints de maladie rénale chronique (6,6 pour 1.000 personnes-années vs 12,4 pour 1.000 personnes-années).


Selon cette étude, l'insuffisance rénale chronique devrait être ajoutée à la liste des facteurs de risque coronarien et de l'infarctus.


Source: The Lancet, Early Online Publication, 19 June 2012 doi:10.1016/S0140-6736(12)60572-8 Risk of coronary events in people with chronic kidney disease compared with those with diabetes: a population-level cohort study (Visuel NIH)


INSUFFISANCE RÉNALE: Un risque d’infarctus double par rapport au facteur diabète – The Lancet
Accéder
aux dernières actualités sur l'Insuffisance rénale

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine