Magazine Auto/moto

Mercedes-Benz Classe CLS 2013 : conviviale au quotidien

Publié le 19 juin 2012 par Critiqueauto

Comme toutes les voitures produites par le constructeur allemand Mercedes-Benz, la Classe CLS 2013 est un véhicule qui ne manque pas de style et d’élégance. L’année 2013 marque le début d’une nouvelle génération de CLS qui utilise la même base que la Classe E. Par comparaison avec la Classe E, cependant, elle affiche des lignes plus arrondies et l’allure d’un coupé. Dans les faits, c’est même quelque peu athlétique.

Motorisation

À l’image du style, les motorisations de la Mercedes-Benz CLS sont reconduites pour 2013. Dans le cas de la CLS 550, offerte en propulsion et en 4MATIC, on a droit à un V8 biturbo à injection directe de carburant qui développe une puissance de 402 chevaux et produit un couple de 443 livres-pieds. Si on en juge par les performances de la voiture, c’est amplement suffisant. En effet, on parle d’un 0 à 100 km/h en 5,1 secondes. La boîte de vitesses est une automatique à 7 rapports.

Pour ce qui est de la CLS63 AMG, le constructeur a choisi un V8 biturbo de 5,5 litres qui génère une puissance de 518 chevaux et produit un couple de 516 livres-pieds. Mercedes-Benz propose en outre un ensemble performance qui amène la puissance à 550 chevaux et le couple à 590 livres-pieds. Ainsi motorisée, la CLS63 AMG boucle le 0 à 100 km/h en un peu moins de 4,5 secondes et atteint une vitesse de pointe de 300 km/h. La boîte de vitesses est une automatique à double embrayage à 7 rapports.

Habitable et carrosserie

Il est difficile de ne pas remarquer une CLS quand on en voit une. La silhouette est véritablement jolie, tout en courbes. Dans le cas de la CLS63 AMG, on parle vraiment d’une beauté dynamique, agressive, même. À l’intérieur, c’est bien ficelé, à la Mercedes-Benz. On peut affirmer hors de tout doute que le constructeur allemand a le souci du détail; les matériaux sont agréables au toucher et pour les yeux. C’est luxueux et c’est riche. L’habitacle de la CLS63 AMG est probablement l’un des mieux réalisés de l’industrie de l’automobile.

À l’avant, les sièges sont imposants et confortables. À l’arrière, probablement en raison de la ligne de toit, c’est plus serré et pour la tête et pour les jambes. En équipement de série, on trouve un toit ouvrant, la sellerie de cuir, la navigation et les appliques de bois. Pour ce qui est de la sécurité des occupants, les 10 coussins gonflables veuillent au grain.

Conclusion

Même si elle a grandi légèrement par rapport au modèle 2012, la CLS ne propose pas vraiment plus de place à l’intérieur que le modèle qu’elle remplace. La visibilité est cependant bonne partout sauf à l’arrière où les piliers C peuvent devenir problématiques. Voilà pourquoi nous vous recommandons d’opter pour la caméra de vision arrière et pour le système d’aide au stationnement. Pour terminer, précisons que les audiophiles en auront pour leur argent avec la chaîne Harmon/Kardon LOGIC7 de 610 watts et ses 14 haut-parleurs. A Mercedes-Benz CLS est toute une voiture !


Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines