Magazine Basketball

Draft : Thomas Robinson (Kansas)

Publié le 19 juin 2012 par Insidebasket @insidebasket
À quelques jours de la draft, InsideBasket vous propose de jeter un coup d'œil aux différents prospects que comporte cette cuvée annoncée comme une des meilleures de ces dernières années.
THOMAS ROBINSON, Kansas
21 ans
Junior
2.08m/108Kg
Ailier-fort
Palmarès & Récompenses
Big12 Player of the Year (2012)
NCAA All-Tournament Team (2012)
NCAA Tournament Regional Midwest MOP (2012)
Classé #40 Top Prospect High School par ESPN (2009)
Prep School All-American First Team (2009)
Parcours High School
Malgré de bonnes statistiques Thomas Robinson n’était pas une superstar au lycée. Lors de sa troisième année à Riverdale Baptist il tournera à 16 points 12 rebonds et 5 contres de moyenne. Il cumulera cette année là 23 double-doubles dont un match à 32 points, 27 rebonds et 9 contres.
Pour sa deuxième année de lycée il sera transféré à Brewster Academy où il enregistrera les mêmes statistiques 16 points 13 rebonds et 5 contres. Il récoltera quelques récompenses mais pas de sélection au McDonald’s All-American. Classé 40ème des Top Prospects par ESPN il aura tout de même l’opportunité de s’engager avec la prestigieuse université de Kansas.
Parcours NCAA
Robinson commencera sa carrière universitaire sur le banc de touche de Kansas. Barré par les deux frères Morris, Marcus et Markieff. Il disputera 33 matchs avec 2,5 points et 2,7 rebonds de moyenne pour 7 minutes de jeu. Robinson compilera le premier double-double de sa carrière face à Alcorn State.
Pour sa deuxième année universitaire, l’ailier-fort va doubler son temps de jeu mais restera sur le banc en tant que 6ème homme. Avec 7,6 points et 6,4 rebonds de moyenne il sera le meilleur remplaçant des Jayhawks. Sa carrière aurait pu s’arrêter cette année-là. En effet Robinson va vivre une série de tragédies familiales avec les décès de ses deux grands parents et de sa maman en seulement trois semaines. Thomas manquera un match pour les funérailles. A son retour il est un homme changé et va augmenter sa moyenne de points pour la porter à 12,8. Malgré ses bonnes perfs en postseason, les Jayhawks vont s’incliner en finale régionale face à VCU lors du tournoi NCAA.
Titulaire indiscutable pour son année junior, Robinson va faire un tabac et dominer les raquettes de la conférence Big12. Il est le joueur ayant réalisé le plus grand nombre de double-doubles cette saison dans la ligue avec 27 en 39 matchs ainsi que le deuxième meilleur rebondeur du pays (11,9 rebonds de moyenne). Thomas va même claquer 30 points et 21 rebonds face à North Dakota. Une perf qui n'était plus arrivée à un Jayhawk depuis Wayne Hightower en 1961. Avec ses 17,7 points de moyenne il sera le meilleur marqueur de Kansas et récoltera le titre de MVP de la Conférence Big12. Robinson emmènera les Jayhawks jusqu'en finale universitaire, malheureusement perdue face à Kentucky. Quelques temps après la défaite, il annoncera son désir de rejoindre la NBA.
Statistiques NCAA
2011-2012 : 17,7 points – 11,9 rebonds – 1,8 passes décisives – 0,9 contre – 50% au tirs
2010-2011 : 7,6 points – 6,4 rebonds – 0,6 passe décisive – 0,7 contre – 60% au tirs
2009-2010 : 2,5 points – 2,7 rebonds – 0,3 passe décisive – 0,5 contre – 48% au tirs
Points forts
Thomas a largement prouvé ses qualités mentales après les épreuves qu’il a dû endurer dans sa vie privée. Le voir aujourd’hui évoluer sur un parquet avec tant d’énergie tient du miracle. Il est véritablement devenu le leader de cette équipe sur et en-dehors du terrain. Côté physique il n’est pas en reste non plus. Cette montagne de muscle qui nous rappelle LeBron James lui procure un avantage certains dans les duels. Ses interventions défensives brutales ne sont pas sans rappeler celle de Dwight Howard. Son adresse au shoot est bonne et a même dépassé les 60% lors de son année sophomore.
Points faibles
Robinson a clairement joué sur son physique pour remporter ses duels, le manque de variété dans son jeu pourrait le faire déjouer face à des défenseurs NBA beaucoup plus costauds que ceux rencontrés en NCAA. Son manque de finesse en défense lui aura aussi coûté un nombre incalculable de fautes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines