Magazine Société

Faisons vœu de pauvreté pour sauver la planète ?

Publié le 25 juin 2012 par Christophefaurie
La croissance mondiale semble parfaitement corrélée à sa consommation d’énergie. Conséquence (approximative) : si vous voulez baisser de 80% nos émissions de CO2, vous devez réduire par 5 notre PIB ! (revenir aux années 30, si l’on fait l’hypothèse d’une croissance annuelle de 2%.)
Le plus étrange est que tout ce que nous tentons pour réduire ces émissions ne fait qu’aggraver le mal :
  • Notre capacité à produire de l’énergie limite, donc, notre croissance. Tout ce qui permet de produire des énergies alternatives conduit à une accélération de celle-ci. Ainsi, elles ne se substituent pas au pétrole (dont la production est stable), elles s’y ajoutent. Or, elles sont massivement émettrices de CO2 (gaz, biocarburants).
  • L’Ouest expédie ce qui consomme de l’énergie dans les pays émergents, qui sont moins efficaces que nous dans le domaine.
Les énergies alternatives ont un immense intérêt, donc, elles donnent bonne conscience à l'écolo en permettant de faire de très bonnes affaires...
Compléments :

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine