Magazine Poésie

Mikhaïl Yourievitch LERMONTOV : Solitaire

Par Unpeudetao

Solitaire, je sors sur la route rocailleuse
Qui luit à travers les brouillards ;
La nuit est silencieuse. Le désert écoute Dieu
Et l’étoile parle à l’étoile.
Qu’il est solennel, le ciel merveilleux !
La terre dort, auréolée d’azur..

D’où me vient donc cette douleur, cette peine ?
Est-ce une attente, un regret !
De la vie, je n’attends plus rien.
Du passé, je n’ai rien à regretter.
Je veux la liberté, le repos.
J’aimerais m’oublier, m’assoupir.

Mais ce n’est pas du froid sommeil des sépulcres
Que, pour l’éternité, je voudrais m’endormir ;
Non, je rêve qu’une force vivante palpite en mon sein,
Qu’en respirant ma poitrine paisiblement se lève,
Que nuit et jour, et choyant mon sommeil,
Une trop tendre voix chante sur moi l’amour ;

Qu’un sombre chêne verdoyant, éternel,
Sur moi se penche et murmure.

Mikhaïl Yourievitch LERMONTOV (1814-1841), poète et romancier russe.

*****************************************************


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Unpeudetao 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine