Magazine Environnement

Écologie : petits règlements de comptes entre " amis "

Publié le 25 juin 2012 par Bioaddict @bioaddict

Les vrais écologistes ont vécu un sale moment pendant ces derniers mois d'élections. Maintenant que le nouveau Gouvernement est formé les critiques commencent à fuser. Écologie : petits règlements de comptes entre ¤¤ Delphine Batho succède à Nicole Bricq comme ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie 

Le remplacement brutal et inattendu de Nicole Bricq, notre éphémère Ministre de l'Ecologie , du Développement durable et de l'Energie, par Delphine Batho, une inconnue de l'écologie, a suscité bien des commentaires et des réactions.

Comme par hasard, Nicole Bricq venait de suspendre l'autorisation des forages pétroliers exploratoires en Guyane par la Compagnie Shell, parce qu'il n'y avait, selon elle, " aucune garantie concernant la protection de la faune marine et de l'environnement ". Cela a-t-il motivé la décision de Jean-Marc Ayrault de la remplacer ? Nathalie Kosciusko-Morizet en est persuadée " le gouvernement a cédé à la pression des pétroliers " a-elle- déclaré ce dimanche, 24 juin.

"La réalité des faits, c'est quand même une trahison par rapport aux principes de l'écologie parce que Nicole Bricq avait à juste titre refusé de signer des autorisations de forages en eau profonde au large de la Guyane ", a déclaré sur France Info la sénatrice UMP Chantal Jouanno, ancienne secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie sous la Présidence de Nicolas Sarkozy et aujourd'hui sénatrice UMP.
La Compagnie Shell a effectivement été autorisée vendredi 22 juin à démarrer les explorations pétrolières au large de la Guyane.

Quant à Daniel Cohn Bendit il ne décolère pas contre Cécile Duflot et son conseiller politique Jean-Vincent Placé, aujourd'hui sénateur EELV. Il faut dire qu'ils ont bien " enfariné " tout le monde. En contribuant à la mise à l'écart du sincère Nicolas Hulot. En envoyant la naïve Eva Joly au casse-pipe lors des élections présidentielles. En négociant avec le PS, avant même les élections législatives, un accord sur le nombre de députés écologistes en cas de victoire de la gauche. En acceptant, pour Cécile Duflot, un poste de ministre du Logement, bien éloigné de l'écologie. Alors Daniel Cohn-Bendit n'a pas hésité à dire ce samedi 23 juin chez notre confrère Libération qu'elle et son conseiller politique incarnaient " l'insoutenable légèreté de l'arrivisme ".

Certes l'écologie a récolté un groupe politique à l'Assemblée nationale grâce à l'élection de 18 députés. Mais toutes les manoeuvres et les calculs d'EELV ont laissé des traces amères, bien négatives. L'image de l'écologie en sort affaiblie, brouillée, discréditée. Pour que François Hollande et Jean-Marc Ayrault se soient permis de remplacer, comme ça, Nicole Bricq, la ministre de l'écologie, au bout de quelques semaines, alors qu'elle était à Rio pour mener les négociations internationales sur l'environnement au nom de la France, ça en dit long ...

Yann Arthus-Bertrand est lui aussi écoeuré. Pour lui " l'écologie politique est morte ". " Les écolos, aujourd'hui, sont des politiques qui essayent d'avoir des postes, d'être ministre, d'aller à l'Assemblée. Je préfère me battre pour avoir du bio dans les cantines par exemple " a-t-il déclaré ce dimanche dans une interview accordée à Romain Schue de l'Agence de presse GHM.

Le frère de Daniel Cohn-Bendit, Gabriel, va même jusqu'à dire dans une interview publiée sur le site atlantico.fr qu' " il est temps d'exploser Les Verts qui ont tué l'écologie ". Pour lui " Les Verts réduisent l'écologie à la gauche ou à l'extrême gauche et excluent donc beaucoup trop de monde ".

Mais rassurons-nous, ce samedi 23 juin, Cécile Duflot, devenue ministre du Logement, a été remplacée à la tête d'EELV, après sa démission, par Pascal Durand, un proche de Nicolas Hulot, et porte parole d'EELV. Et comme il a obtenu 96% des voix en sa faveur (sur 93 votes exprimés par le Conseil Confédéral d'EELV), c'est promis il n'y aura plus de déchirement chez les écologistes. Et c'est promis aussi le parti écologiste va enfin s'occuper d'écologie.

Hervé de Malières


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte