Magazine High tech

Dossier – Android: de la genèse à aujourd’hui partie 1

Publié le 25 juin 2012 par Android Et Vous! @androidetvous

Nous vous proposons un dossier sur Android. Ce dossier en plusieurs parties évoquera l’histoire de l’OS de ses débuts jusqu’à aujourd’hui, tout en parlant des différentes versions d’Android et des probables futurs évolutions de l’OS.

Dossier – Android: de la genèse à aujourd’hui partie 1
Vous avez droit à la partie I du dossier la seconde partie arrivera prochainement

Dossier – Android: de la genèse à aujourd’hui partie I

Aujourd’hui Android est l’un des systèmes d’exploitation les plus utilisés sur les appareils électroniques. Cet OS destiné à la base aux téléphones portables et aujourd’hui présent sur de très nombreux terminaux que ce soit sur des smartphones ou des appareils plus atypiques tels que des autoradios ou des TV.

Nous allons voir à travers ce dossier la genèse de cet OS jusqu’à aujourd’hui et de quelles manières le système d’exploitation de Google risque d’évoluer dans les mois et les années à venir.

I la genèse

Tout abord il faut savoir qu’à ses débuts le système d’exploitation Android n’appartenait pas encore à Google mais à la société Android crée en 2003, par 4 personnes Rich Miner (cofondateur de Wildfire), Nick Sears (vice-président de T-Mobile), Chris White (ingénieur à WebTV) et Andy Rubin (cofondateur de Danger).

Comme vous pouvez le voir ces personnes ne sont pas à leur coup d’essai et ont une certaine expérience dans ce domaine. Notamment Andy Rubin ex-d’Apple et cofondateur de Danger, société spécialisée dans la conception de logiciels et des services pour les appareils mobiles. L’entreprise a créé quelques mobiles en partenariat avec d’autres constructeurs tels que Motorola ou Sharp.

Dossier – Android: de la genèse à aujourd’hui partie 1
Andy Rubin ex-d’Apple et cofondateur de Danger

II Le début d’une nouvelle ère

1) Acte I

Android est ce qu’il est aujourd’hui grâce à deux évènement majeurs dans l’histoire de l’OS.
Le premier évènement est survenu quelques années après la création de la société, à savoir le rachat de la startup par Google.
Depuis 2002 le géant de Mountain View ne se contente plus d’être un simple moteur de recherche et cherche à diversifier ses activités (par exemple avec GB-1001, AdWords…). C’est donc à la recherche d’un nouveau domaine d’activité à fort potentiel que Google se tourna naturellement vers le secteur de la téléphonie mobile (qui commence à percer auprès du grand publique). Ainsi en août 2005 Google fait l’acquisition de la société Android, avec ce rachat Andy Rubin devient vice-président de l’ingénierie chez Google ce qui lui permet continuer de travailler au développement de l’OS.

De cette union entre les deux sociétés sortira le 12 novembre 2007, un premier kit de développement (SDK) qui contient un émulateur et qui permet de découvrir l’interface et les fonctionnalités de l’OS (Android 1.0 alias Apple Pie).

Dossier – Android: de la genèse à aujourd’hui partie 1
L’OS intègre de nombreux service de google

The Adobe Flash Player is required for video playback.
Get the latest Flash Player or Watch this video on YouTube.

Comme vous pouvez le voir sur cet image et la vidéo ci-dessus l’OS intègre plusieurs service de Google (gmail, google map…) ainsi que le multitâche. De plus l’interface ressemble beaucoup à l’OS de RIM cependant ça n’empêche pas cette première monture d’Android de prendre aussi en charge les écrans tactiles. Ceci afin d’être dans l’ère du temps et d’attirer le plus de constructeur possible.

2) Acte II

Il faut savoir qu’au début de l’année 2007 (le 8 janvier pour être précis), la compagnie Apple dévoile pour la première fois son Iphone. Cet évènement a bouleversé le monde de la téléphonie mobile de façon indéniable (et est le second événement majeur dans l’histoire d’Android).
L’iphone a intégré pour la première fois des technologies avant-gardistes (gyroscope, écran capacitif…) avec une interface ergonomique (fruit de plusieurs années de travail) mais aussi un market proposant de nombreuses applications, grâce à cette alliance entre technologie, ergonomie et applications l’Iphone a rencontré le succès qu’on lui connaît aujourd’hui (malgré ses lacunes: absence de 3G, MMS…) tout en donnant un coup de vieux à ses principaux concurrents de l’époque (Nokia, Motorola, Samsung…) qui ne font pas de téléphone tactiles ou qui utilisent des OS avec une interface graphique d’un autre temps.

la riposte des autres constructeurs n’a pas tardé. Malheureusement pour ceux qui ont tenté de contre attaquer, leurs alternatives à l’Iphone se sont révélées dans la plupart des cas des échecs. Car dorénavant le hardware n’est plus le critère principal mais plutôt le software et les applications qui vont avec.

Dossier – Android: de la genèse à aujourd’hui partie 1
Voici l’une des alternatives de l’époque: Sony Ericsson P1I

Ainsi les différents marques se sont tous plus ou moins lancées chacun de leur côté dans l’élaboration d’un OS (plus ou moins ergonomique) et d’un magasin d’application, malheureusement pour eux la plupart de ces market n’ont pas été suffisamment attractifs pour les développeurs et se sont vite retrouvés abandonnés. Seul le market de Nokia s’est vraiment détaché du lot, cela s’explique par le fait que le géant finlandais était à l’époque le n’°1 dans le secteur de la téléphonie mobile et qu’il utilisait principalement le même OS.

C’est donc en partie grâce à la sortit de l’Iphone que Google a pu sortir son épingle du jeu. Car le géant de Mountain View propose d‘alléger la R&D (recherche et développement) des différents constructeurs concernant l’OS, en développement gratuitement un système d’exploitation pour mobile disponible pour tous et open source (en plus de proposer un magasin d’application). La seule contrainte à cela est de respecter un cahier des charges.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Android Et Vous! 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte