Magazine Santé

La CHIRURGIE de l’OBÉSITÉ pourrait favoriser l’abus d’alcool – JAMA – NIDDKD

Publié le 25 juin 2012 par Santelog @santelog

Les adultes qui ont subi une chirurgie de l'obésité ou chirurgie bariatrique présentent un risque significativement plus élevé d'abus d'alcool, dans les 2 ans qui suivent leur intervention, alerte cette étude menée sur près de 2.000 opérés, soutenue par le National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases (NIDDKD), un des instituts des NIH et publiée dans l'édition du 20 juin du Journal of American Medical Association (JAMA). Un type de chirurgie qui pourrait bien favoriser l'abus d'alcool, dans les années qui suivent, et qui nécessite donc une surveillance particulière sur ce point.


La CHIRURGIE de l’OBÉSITÉ pourrait favoriser l’abus d’alcool  – JAMA – NIDDKD
Les chercheurs ont suivi la consommation d'alcool et les symptômes de troubles liés à l'alcool chez 1.945 participants de l'étude prospective LABS, menée chez des patients ayant subi une intervention bariatrique dans l'un des 10 hôpitaux à travers les États-Unis.1 mois avant leur intervention, puis 1 et 2 ans après, les participants ont passé un test d'évaluation de leur consommation d'alcool et des troubles éventuellement associés, le test AUDIT : Alcohol Use Disorders Identification Test, développé par l'Organisation mondiale de la santé.


Les participants à l'étude ont été diagnostiqués comme présentant « des troubles liés à l'alcool » s'ils avaient au moins un symptôme de dépendance à l'alcool, comme l'impossibilité d'arrêter de boire une fois commencé ou encore une perte de mémoire liée à leur consommation (ou pour tout score > 8 sur 40). 70% des participants à l'étude avaient subi une chirurgie de pontage gastrique, qui réduit la taille de l'estomac et raccourcit l'intestin pour limiter l'apport alimentaire et calorique. 25% avaient un anneau gastrique ajustable par laparoscopie. 5% avaient subi d'autres types d'interventions en traitement de leur obésité.


Une augmentation relative de plus de 50% de la prévalence de troubles liés à l'alcool : Parmi les participants à chirurgie de pontage gastrique, 7% avaient déjà signalé des symptômes de troubles liés à l'alcool avant la chirurgie. Dès la deuxième année suivant la chirurgie, 10,7% de ces patients signalaient des symptômes de troubles liés à l'alcool, soit une augmentation relative de plus de 50% par rapport au taux constaté avant l'intervention. Un participant sur 8 déclare ainsi consommer au moins 3 verres en moyenne par jour, dès la 2è année suivant l'intervention chirurgicale, résume le Dr Wendy King, auteur principal de l'étude et professeur au Département d'épidémiologie à l'Université de Pittsburgh. Ainsi, une consommation d'alcool plus élevée que la moyenne devient un indicateur post-chirurgie bariatrique alors que ce n'était pas le cas avant l'opération.


Les autres facteurs de risque : Bien sûr, la consommation régulière d'alcool avant la chirurgie d'au moins 2 verres par semaine, est elle-même un indicateur indépendant de risque plus élevé de consommation d'alcool après l'intervention. Les hommes et les jeunes adultes s'avèrent les plus susceptibles d'augmenter leur consommation d'alcool après ce type d'intervention, en revanche, les symptômes dépressifs, les troubles de santé mentale, la boulimie, préalablement à la chirurgie, n'apparaissent pas indépendamment associés à un risque accru d'une consommation excessive d'alcool après la chirurgie.


Des résultats qui suggèrent, selon les auteurs, l'intérêt d'une surveillance clinique des symptômes de troubles liés à l'excès d'alcool chez les patients, de plus en plus nombreux, qui subissent une chirurgie bariatrique. D'autant que des études précédentes, mais de plus petite taille, avaient déjà suggéré ce risque.


Sources: NIH/National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases« Weight-loss surgery increases alcohol use disorders over time” et JAMA June 20, 2012 2012;307(23):2516-2525. doi:10.1001/jama.2012.6147 Prevalence of Alcohol Use Disorders Before and After Bariatric Surgery


La CHIRURGIE de l’OBÉSITÉ pourrait favoriser l’abus d’alcool  – JAMA – NIDDKD
Lire aussi sur la Chirurgie bariatrique


Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez êtreinscritet vous identifier


Alcoolodépendance, prévention, pathologies et traitements
Troubles du comportement alimentaire


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine