Magazine Société

Paris sportifs : essai transformé

Publié le 25 juin 2012 par Vincentpaes

60 millions d’euros avaient été pariés sur Internet pour "seulement" trois millions d’euros de résultat net.

35 millions d’euros pour l'Euro

Paris sportifs : essai transformé Deux ans plus tard, l’Euro de football permet de faire une comparaison des sommes engagées. Le PMU, qui représente environ 23 % du marché français des paris sportifs, a indiqué avoir battu samedi dernier son record absolu de paris sur Internet pour un match de football lors du quart de finale de l'Euro opposant l’Espagne et la France. Néanmoins, il n’a pas précisé le montant exact.

En France, l’Autorité de régulation des jeux en ligne (Arjel) s’attend à près de 35 millions d’euros de paris (légaux) en ligne pour l’Euro de football en Pologne et en Ukraine. Si l’on ramène ce chiffre au nombre de matchs par compétition, c’est mieux que pour la coupe du monde de 2010. En effet, avec 64 matchs disputés, les paris avaient représentés en moyenne 937 500 euros par match, contre 1 093 750 pour l’Euro (34 matchs disputés au total).

Si l’on ajoute l’offre illégale, le montant des sommes pariées devrait atteindre plusieurs milliards d’euros à travers le monde. Et pour cause, une compétition sportive peut faire l’objet de paris sportifs dans le monde entier et notamment auprès d’opérateurs complètement illégaux ou dans des pays à très faible régulation. Souvent, le volume de paris pris en dehors du pays d’où se déroule la compétition est beaucoup plus important. Ainsi, pour Roland-Garros, il y a eu onze millions d’euros de paris légaux pris en France, alors que sur un seul site britannique on en a eu plus de 500 millions d’euros.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vincentpaes 175842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine