Magazine Bd

Aliens chez Zenda : 22 ans déjà !

Par Hectorvadair @hectorvadair
Aliens chez Zenda : 22 ans déjà !Aliens T 1 & 2
Mark Verheiden / Denis Beauvais
Zenda collec Ecran total
1991
On continue, après Aliens l"intrus", et alors que Soleil s'est décidé à publier la licence, rééditant des titres au passage, à parler des anciens albums de la saga.
...Suite directe du premier film après le carnage du Nostromos, la bataille sur Achiron, la terre est tombée sous le joug des aliens.
Quelques humains survivants se sont réfugiés dans des stations orbitales.
Mute et le marine Hicks sortent de leur appareil cryogénique. Ils ont été abandonné sans explication par Ripley dans un vaisseau cargo et sont accompagnés d'un androïde : Butler.
Aliens chez Zenda : 22 ans déjà !Ils se dirigent vers une destination inconnue.
Ce récit est plutôt intéressant, puisqu'on nous montre en parallèle de l'action à venir ce qui et arrivé à la terre, complètement envahie.
Les protagonistes s'aperçoivent qu'ils transportent une cargaison d'aliens dans leur soute. Ils finissent par atterrir sur une station où les attend le général Spears.
Celui-ci est complètement fou. Il a capturé une reine xénomorphe et tente de dresser de manière cruelle les aliens en bons fantassins pour reprendre le contrôle de la terre.
On trouve donc déjà dans cette idée de deux "tribus" de xénomorphes celle qu'on retrouvera enusite dans la série "Génocide".
Le premier tome se termine par une rebellion de quelques protagonistes dont nos héros vis à vis du général. Rebellion qui fait long feu.
Le deuxième volume est de très bonne facture aussi. On note le retour de Ripley à la fin.
La suite directe sera : "Aliens guerre sur terre".
Les dessins de ces deux grands formats ne sont pas à négliger. Denis Beauvais, canadien qui a apparemment réalisé uniquement cette bande dessinée en France est sur d'autres projets depuis, qui l'ont tenu éloigné du comics ces dernières années.
Le découpage est fluide, assez classique, et marqué années quatre-vingt, mais avec quelques pleines pages saisissantes.
On peut imaginer que ce style "au trait" aurait évolué de belle manière aujourd'hui.
La colorisation est agréable, même si en aplats. Et les couvertures, des peintures, réussies.
Bref, deux volumes plutôt conseillés dans la (maintenant longue) saga Aliens.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hectorvadair 1484 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines