Magazine Sport

de retour à Lima...

Publié le 25 juin 2012 par Sylvainbazin
Me voici de retour à Lima après deux jours à jouer les touristes, les vrais, le long de la côte péruvienne. Cependant, si l'aspect trop touristique de ce tout petit périple ne m'a guère enthousiasmé, je ne le regrette pas car j'ai encore découvert des endroits étonnants.  Le trajet entre Lima et Pisco d'abords, est vraiment surprenant: à l'aller, un désert vraiment désolé ou presque, des collines sans aucune végétation à perte de vue, des villages totalement ou presque sans habitants, où des investisseurs ont acheté des parcelles et posés un semblant d'habitation en espérant que le coin se développe ces prochaines années; au retour, côté mer cette fois, un océan pacifique qui transperce la brume, de larges plages, quelques autres villages champignons et des "resorts" qui accueillent les touristes. Le désert qui se jette dans la mer, un contraste bien étonnant. Ensuite, la découverte des îles Balestas, même si les bateaux de touristes gâchent un peu la quiétude des lieux, vaut tout de même le détour: des millions d'oiseaux nichent sur ces cailloux au large de Pisco et de Paracas, une station balnéaire que j'ai rebaptisé "glaucos sur mer" tant la soirée   passée là-bas, sans personne pour le coup (les touristes ont afflué le lendemain matin à l'embarcadère pour les Balestas) n'était pas animée. Heureusement j'étais avec ce qui restait de notre groupe de coureurs et nous nous sommes tout de même bien amusés.  Le lendemain les visites des vignobles du Ica, à l'intérieur des terres et à côté d'un impressionnant désert, étaient assez étonnantes aussi. Il n'y pleut pratiquement jamais, comme à Lima et le long de toute cette côte vraiment curieuse, et les vignes sont arrosées par l'eau venue des montagnes. Le vin et le Pisco que nous avons goûté sont d'une qualité moyenne. Ensuite le parcours en buggy et le snow board dans les immenses dunes de sables voisines nous ont tout de même apporté le plein de sensations et donné un peu d'exercice, pas si mal car je n'avais pratiquement rien fait sur ce plan là depuis la fin de la course! C'est certes encore touristique à l'extrême mais la découverte de ces dunes vaut tout de même le coup: je n'en avais jamais vu d'aussi grande, ni au Sahara ni ailleurs! Maintenant je vais encore passé une grosse journée sur Lima avant de reprendre l'avion vers la France. Le groupe se dissoude petit à petit, au fil des départs; je suis encore en compagnie des frères Eclapier et d'Hugo, les autres étant déjà repartis, ou continuant leur voyage à travers le Pérou. Pour moi, comme d'habitude, le retour ne signifiera pas repos: mon programme est chargé même puisque je serai le week-end prochain à Pralognan la Vanoise pour le tour des Glaciers,  où je ne courrai pas mais aurai le plaisir d'animer une intervention sur mon parcours vers Compostelle, puis je me rendrai directement vers Andorre pour l'Ultra, le tour de tout un pays, om j'espère tout de même être en mesure d'accomplir une bonne partie du parcours. Je pense que cela sera un peu "trop" par rapport aux doses d'efforts récemment consenties mais bon, je verrai bien... A bientôt en Europe, donc! 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sylvainbazin 13085 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines