Magazine Société

L'indépendant relaie l'appel au soutien d'Actionfroid pour Jean-Guy

Publié le 26 juin 2012 par Asse @ass69014555

 

Téléchager l'article

«

Marylene-lindependant.jpg
Un jour de cet hiver j'ai vu Jean-Guy, recouvert d'une neige épaisse, toujours assis sur son carton, à côté de la boulangerie. A cet instant je me suis dit que ce n'était plus possible que cet homme mendie ainsi... », se souvient Marylène Bussière, responsable d'un magasin de literie à Castelnaudary.

Durant ce mois de février, Marylène s'assoit à côté de Jean-Guy pour lui parler. "Il pleurait à chaque phrase et surtout, il s'étouffait. J'ai compris qu'il était très malade et en plus, en grande dépression. Voir un homme qui pleure ainsi, c'est très touchant. Jean-Guy ne veut jamais déranger, mais l'on sent très bien que sa douleur est profonde. Un jour il m'a dit : 'Je suis content quand vous vous asseyez à côté de moi : les gens me regardent''".

Cancer du larynx

Jean-Guy a 57 ans. Au fil des rencontres, Marylène a su qu'il avait travaillé aux abattoirs Spanghero durant 10 ans, puis qu'il est tombé en dépression en 2003, sans d'ailleurs toujours prendre ses médicaments. S'il a un toit, il a très peu de ressources et ne sait ni lire ni écrire. Ainsi, ne pouvant payer le déplacement, il n'a pas de nouvelles de sa femme, hospitalisée à Carcassonne depuis plus d'un an. Face aux signes plus qu'inquiétants de son état de santé, Marylène lui conseille à plusieurs reprises de se rendre chez un médecin. Elle insiste et finit par l'accompagner à une consultation chez un généraliste, qui lui demande alors d'aller voir un spécialiste à Carcassonne. Outre un problème cardiaque détecté il y a plusieurs années mais non soigné (trop cher), la biopsie révèle alors un cancer du larynx à opérer de toute urgence. Ce diagnostic est tombé il y a une dizaine de jours...

Appel à la solidarité

Marylène est également responsable à Castelnaudary et à Carcassonne de l'association "Action Froid". Par l'intermédiaire de son réseau, Maryline offre à Jean-Guy son premier steak, un repas qui après 4 ans de privation, provoque chez lui de nouvelles larmes. Outre les divers paiements sortis de la poche de Maryline (*) ou plutôt de Mylène, puisque c'est sous ce nom que la connaissent les gens de la rue, la singulière responsable de magasin lance un appel à la solidarité dimanche 17 juin, par l'intermédiaire des réseaux sociaux émanant d'internet.

Objectif : créer un petit réseau d'accompagnement autour de Jean-Guy qui va être opéré très prochainement. Il s'agit de financer tout le nécessaire pour une personne malade, prise en charge médicale, pyjama, affaires de toilettes, draps propres, produits d'hygiènes...

Deux concerts

Le résultat a été immédiat et généreux, puisque deux concerts seront donnés à cette occasion, l'un à Castelnaudary, l'autre à Carcassonne (lire en encadré "Concerts de solidarité").

"Lorsque je l'ai vu recouvert de neige, j'ai eu envie de faire un panneau : "Un jour vous ne verrez plus Jean-Guy mais son carton parce qu'il sera mort de votre indifférence", se souvient Mylène. Mylène qui, sortie de la colère, explique qu'il ne s'agit pourtant pas de faire culpabiliser les gens mais, "qu'ils aient au moins un regard.

Concrètement, qu'ils nous signalent (**) que des personnes sont en difficultés. Que les gens arrêtent de tourner la tête".

l-independant2.jpg

l-independant3.jpg


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Asse 15027 partages Voir son profil
Voir son blog