Magazine Poésie

Auguste LEPAS : La prière du pêcheur breton

Par Unpeudetao

Le pauvre pêcheur te supplie,
Entends sa voix, vierge Marie,
Douce étoile du marinier ;
Soutiens son frêle mât qui plie ;
Entre les vagues en furie,
Aide sa barque à louvoyer :
Guide-la, guide-la.
Ave maris Stella !

Sur la vague que suit la vague,
Rien ne luit que la clarté vague
De l’éclair suivi de l’éclair ;
Et ma barque dans l’ombre doute
Si vers la terre tend sa route
Ou si c’est vers la grande mer.
Sauve-la, sauve-la.
Ave maris Stella !

Sans doute à cette heure, en prière,
La Bretonne dans la chaumière
Se lamente auprès du berceau !
« Que fera l’enfant sans son père ? »
Et tremblante, la pauvre mère
Pleure au bruit du vent et de l’eau.
Entends-la, soutiens-la.
Ave maris Stella !

Luis dans la nuit, Étoile pure,
Et fais souffler dans ma voilure,
Fais souffler du ciel un bon vent.
Ma barque flotte à l’aventure :
Guide-la sur la mer obscure
Vers la Bretonne et mon enfant.
Guide-la, guide-la.
Ave maris Stella !

Auguste LEPAS (XIXe siècle).

*****************************************************


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Unpeudetao 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine