Magazine Design et Architecture

Aussi fort que Google Earth !

Publié le 26 juin 2012 par Heilios

Stephen Wiltshire est autiste. Ses difficultés à communiquer sont celles inhérentes à sa maladie, néanmoins cet anglais de 38 ans possède depuis son plus jeune âge des facultés artistiques hors du commun. Après un avoir brillé dans le domaine musical, c’est aujourd’hui dans le domaine du dessin qu’il fait parler de lui ; c’est tout autant par la qualité graphique de ses œuvres que par l’étrangeté voire « l’anormalité », de sa mémoire astronomique.

Vingt minutes de vol au-dessus de New-York suffisent pour lui permettre de dessiner une véritable photographie de 6 mètres de long au Brooklyn Art Institute. Stephen Wiltshire est un passionné d’architecture et un amoureux des grandes villes du monde, New-York, Rome, Hong Kong, Francfort, Madrid, Dubaï, Jérusalem, Londres, Tokyo ; chacune de ces villes a été le sujet d’étonnants panoramas.

un panorama en cours d'exécution

un panorama en cours d'exécution

Il est fort probable que les plans et les monuments célèbres lui soient déjà connus par l’examen soigné de photos aériennes, cependant aucune connaissance même parfaite d’un cliché ne peut permettre de mémoire, l’exécution d’une telle prouesse. La trame viaire est exactement transcrite dans la totalité, le bâti fidèlement reproduit, les lampadaires, le mobilier urbain voire les poubelles sont parfaitement installés à leur place, les arbres sont conformes aux essences plantées. Résultat : rien ne manque si ce n’est une explication logique, ce qui nous amène finalement appeler cet artiste « un cas ».

Coeur de ville

Coeur de ville

Pour voir ses travaux  ou acheter une œuvre, sa propre galerie est disponible ici 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Heilios 10539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte