Magazine High tech

Le virus de la Gendarmerie/Police Nationale

Publié le 26 juin 2012 par Stephaneprior @informatiqueact

Le virus de la Gendarmerie/Police NationaleVous en avez peut-être déjà entendu parler ou y avez peut-être déjà fait face, le virus de la Gendarmerie est actif depuis plusieurs mois et la propagation se poursuit.

Le virus de la Gendarmerie est une des pires nuisances qui circulent en ce moment sur le web. Il bloque votre ordinateur sur une page qu’il génère, contenant le logo de la gendarmerie ou de la police nationale, vous informant qu’à cause d’opérations illicites effectuées depuis votre ordinateur celui-ci est bloqué à moins que vous ne payiez une amende de 200€ dans les trois jours.

Il est alors inutile d’essayer de rallumer votre ordinateur, il restera bloqué sur cette page à l’allumage. Inutile aussi de payer, c’est un virus qui n’a rien à voir avec une infraction ou avec les forces de l’ordre, votre ordinateur restera bloqué et vous aurez perdu de l’argent. Inutile enfin de vous rendre dans une caserne de gendarmerie ou un commissariat, ni les gendarmes ni les policiers ne sont pour quoi que ce soit dans ce qui vous arrive et ils ne sont pas formés pour pouvoir vous aider.

Ce virus s’attrape à cause de failles de sécurité dans Flash, Adobe Reader, Java et Windows. Vous êtes alors contaminé simplement pour avoir consulté une page infectée. Autre possibilité : des pubs malveillantes sur les sites de vidéo en streaming. Il ne faut pas cliquer dessus.

Pour éviter d’être infecté, il faut faire régulièrement les mises à jour du système d’exploitation, des logiciels et des plug-ins. Il est aussi recommandé d’avoir un anti-virus actif. Pour plus de sécurité, vous pouvez effectuer régulièrement des copies de votre système d’exploitation.

Sur le plan pratique, évitez autant que possible d’ouvrir les publicités à tout va, ne cliquez jamais sur les pop-ups qui vous promettent monts et merveilles (« Vous êtes le 1.000.000ème visiteur, vous gagnez une Ford C-Max »), et n’ouvrez pas vos e-mails provenant de la police ou de la gendarmerie : ils n’ont pas à avoir votre adresse de courrier électronique, donc ils ne devraient pas pouvoir vous contacter.

Pour s’en débarrasser, vous avez plusieurs possibilités. Soit faire confiance à votre antivirus, soit suivre la procédure ci-après décrite du site malekal.com, soit si vraiment vous êtes démuni et ne parvenez à rien, vous pouvez faire appel à un prestataire de services informatiques. En tous cas ça serait dommage de jeter l’ordinateur pour ça.

(le site informatique-actu.com ne possède aucun droit sur les images)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Stephaneprior 216 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte