Magazine Juridique

La face cachée de la CCQ

Publié le 26 juin 2012 par Veritejustice @verite_justice

La face cachée de la CCQ Quand Lise Thériault attaque la FTQ afin que ses amis de la Commission de la construction reçoivent la plus grande part du gâteau en accusant les syndicats des pires crimes, elle devrait regarder dans sa propre cour!

La CCQ qui semble être les héros de la construction malgré que ses employés mécontent soient en grève n’a pas vraiment les caractéristiques de l’ange apportant la bonne nouvelle et si je peux me permettre un commentaire, je suggérais aussi à la Commission Charbonneau d’investir les lieux pour fin d’enquête.

On dit que les syndicats jouent les gros bras mais au fond si la CCQ en ferait de même et aurait elle aussi ses Rambo ?

Effectivement la CCQ ne se vantera jamais d’harceler les entrepreneurs pour faire place à leurs amis ou autres magouilles voulant que l,organisation s’acharne sur certains entrepreneurs plus petits pour faire place au plus grands.

Revenons sur un cas survenu en 2011

À Sherbrooke, une vingtaine de travailleurs ont manifesté leur mécontentement devant les bureaux de la Commission de la construction du Québec. Ils se disent victimes de harcèlement de la part des inspecteurs de la CCQ.

Selon la CCQ, des inspecteurs sont allés sur les lieux après avoir eu vent que des ouvriers y travaillaient sans carte de compétence.

Bizarrement les cartes de compétences refont surface alors que 4 de mes amis qui ont dénoncé leur employeur se sont fait revirer de bord sous prétexte que la CCQ n’avait pas de preuves. Pourtant quand ça fait 10 ans que tu travail sur les chantiers et que tu risque ta vie chaque jour, cela est une preuve tangible….. Voir l’article traitant du sujet

Revenons à notre histoire de 2011

« L’attitude que ces gens ont quand ils débarquent, ça vient me chercher. C’est agressif. Ils viennent tellement souvent que c’est rendu que l’inspecteur me parle par mon nom pour me demander mes pièces d’identité » déclare un des travailleurs.

« Ils n’aiment pas qu’on fasse nos blocs en usine. En usine, il n’y en a pas de CCQ. C’est hors construction. Alors, on arrive avec nos blocs faits. On les installe et on en fait trois par jour. Mais, eux, ils n’aiment pas ça. Le compétiteur aussi. Mais tout est légal là-dedans », assure un autre travailleur.

À date on dirait bien qu’une anguille se cache sous les roches

Qui est celui que la CCQ vise dans ce manège qui semble recommencer  ?

« Je suis le seul au Québec à avoir un tel jugement contre la CCQ. C’est certain qu’ils agissent ainsi pour se venger. » François Veillette

En effet, l’entrepreneur soutient que les inspecteurs font du zèle depuis qu’il a obtenu, en 2008, un jugement favorable de la cour contre la CCQ pour harcèlement et abus de pouvoir.

Vérité justice est donc allé aux sources et vous offre le jugement ou certains points ont été mit en jaune afin de démontrer le comportement des inspecteurs de la CCQ lorsque l’organisation décide de s’en prendre à autrui.

CLIQUER SUR CETTE PHRASE POUR VOIR LE JUGEMENT

J’invite tout les entrepreneurs subissant ce genre de comportement à dénoncer la CCQ.

Quelqu’un devrait apprendre à Lise Thériault que les syndicats parlent peut-être fort mais à date j’ai jamais entendue personnellement que ces derniers se sont attaqué à une entreprise pendant des années……

Mes amis ont été lésés par la CCQ et pourtant j’avais avisé que je les aurais à l’oeil pour protéger les employeurs qui mettent des vies en dangers en faisant travailler des gens illégalement sur les chantiers de construction.

Attention le journal de vérité justice en sait encore plus sur la CCQ et ses agissements et bientôt, très bientôt vous apprendrez tout!

À SUIVRE!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Veritejustice 6769 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine