Magazine Info Locale

Les scènes bordelaises passent à l’heure d’été

Publié le 26 juin 2012 par Bordeaux7

Les scènes bordelaises passent à l’heure d’étéSi les grandes salles et théâtres publics baissent le rideau pendant l’été, les théâtres privés, eux, pensent aux touristes et aux Bordelais qui ne partent pas en vacances. Au programme, des reprises et quelques nouveautés.

Des reprises, oui, mais pas n’importe lesquelles : comme de coutume, ce sont souvent les grands succès de la saison passée qui sont donnés à nouveau pendant l’été. C’est ainsi que le Victoire reprend dès demain soir «Mon colocataire est une garce», son blockbuster de la rentrée dernière (du jeudi au samedi jusqu’au 28 juillet, 15-18€, 10€ la première demain), avant d’enchaîner en août sur son grand triomphe, «Le Clan des divorcées» – tellement triomphe qu’il occupera le Victoire jusqu’en février ! Les Salinières, fermées en août, ont concocté leur «Grands Éclats de rire de juillet», tous au tarif de 17€. Au programme : la comédie “pour filles” «Ladies Night» et ses apprentis chippendales en folie (du 5 au 7), la toujours aussi bonne première comédie de Laurent Baffie «Sexe, magouilles et culture générale» (du 11 au 13 puis du 26 au 28) et «L’Emmerdeur» de Francis Veber avec Frédéric Bouchet, le boss des Salinières himself, qui fait un Pignon énorme. 
Nouveautés déjantées
Presque sitôt les vocalises endiablées du Barber Shop Quartet achevées au Café-théâtre des Beaux-Arts, que le trio féminin de choc Boudu les Cop’s prendra le relais avec son dernier spectacle, «C’était mieux demain». Les Toulousaines – qui ont notamment fait la première partie d’Anthony Kavanagh – se livrent avec bonheur en humour et chanson dans un show autoproclamé «humoristico-érotico-acoustique» (du mardi au jeudi du 10 juillet au 1er août, 15-18€). En août, c’est la “comédie hôtelière” «Une Chambre pour deux», de et avec la Marseillaise Caroline Steinberg – et son complice Bruno Gallisa – qui sortira tout juste d’un bon mois de représentations au off d’Avignon.
Enfin, à la Comédie Gallien, on commencera dès mardi prochain avec une nouveauté : «The Twin Men Show» avec, comme son nom l’indique aux anglophones, deux jumeaux, Steeven et Christopher Demora, révélés au grand public par Laurent Ruquier dans «On n’demande qu’à en rire» sur France 2. Un univers bien déjanté où, sous prétexte d’hommage aux idoles qui ont bercé leur enfance, les deux frères dézinguent avec tendresse et mordant aussi bien Walt Disney que Bruce Willis... (du mardi au samedi jusqu’au 14 juillet, 12,80€ réduit et les deux premières-18,80€). Et ce sont les trois copines barges de la «Salade de nuit» de Christian Dob qui termineront le mois avant un repos bien mérité. • Sébastien Le Jeune

èà’’éé

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine