Magazine Santé

OBÉSITÉ: Le poisson-zèbre nous révèle où vont les graisses – Chemistry & Biology

Publié le 03 juillet 2012 par Santelog @santelog

Cette étude du Carnegie Institution for Science (Washington) révèle une technique qui permet désormais de surveiller le métabolisme des lipides en direct. Cette méthode, sur le poisson-zèbre, a permis à ces chercheurs, d'identifier puis de décrire, dans la revue Chemistry & Biology, de nouveaux aspects de l'absorption des lipides, qui pourraient avoir de vastes applications dans la lutte contre les maladies métaboliques.


OBÉSITÉ: Le poisson-zèbre nous révèle où vont les graisses – Chemistry & Biology
Car chez les mammifères, la plupart des lipides (comme les acides gras et cholestérol) sont absorbés dans le corps via l'intestin grêle. Mais, vu la complexité des cellules et des fluides présents au sein de cet organe, il reste très difficile d'étudier ce processus en laboratoire. L'intestin grêle, composé de plusieurs types de cellules, est également le site de micro-organismes, de la bile et du mucus qui contribuent à la digestion et l'absorption de la nourriture. Dans cet environnement, les lipides alimentaires sont digérés par des enzymes et la bile puis absorbés en nutriments essentiels par l'intermédiaire de cellules de l'intestin appelé entérocytes.


Plusieurs processus restent incompris :


·   Le cholestérol, un facteur connu pour un certain nombre de maladies humaines est absorbé par les entérocytes. Chez le poisson zèbre et chez l'homme, le cholestérol se combine avec des protéines pour former des lipoprotéines, des véhicules de « distribution » du système lymphatique. Chez l'homme, une protéine appelée NPC1L1 joue un rôle important dans l'absorption par les entérocytes, mais comment cette protéine facilite le passage du cholestérol à travers la cellule est un process encore mal compris.


·   Autres produits du métabolisme lipidique, les acides gras, sont absorbés par ces mêmes cellules. Mais, malgré des années d'étude, le processus physiologique par lequel les protéines vont médier l'absorption des acides gras n'est pas clair.


·   Une fois absorbé, les acides gras sont convertis en matières grasses (triacyglycerides) et sont prêts à être transportés hors de la cellule ou transformés en gouttelettes de graisse stockée. Comment ces gouttelettes de graisse se forment à l'intérieur des cellules intestinales n'est pas bien compris.


Enfin, ces différents processus impliquant cholestérol, acides gras et triacyglycerides s'influencent mutuellement…


Ces chercheurs sont parvenus à observer l'absorption des graisses et du cholestérol dans l'intestin grêle du poisson-zèbre en direct, et, grâce à cette technique, ils montrent que,


·   Les processus physiologiques de régulation-absorption des acides gras et de l'absorption du cholestérol sont bien liés,


·   qu'un acide gras, appelé acide oléique, peut augmenter considérablement l'absorption du cholestérol alimentaire et que la protéine humaine NPC1L1, suspectée de réguler l'absorption du cholestérol, est modulée par la présence de l'acide oléique.


·   Qu'en l'excès de triacyglycerides alimentaires, les acides gras absorbés sont rapidement stockés sous forme de gouttelettes lipidiques.


Véritable petit laboratoire « d'absorption du cholestérol », le poisson-zèbre va contribuer à mieux comprendre « l'accumulation » de la graisse humaine et le métabolisme du cholestérol et donc de contribuer au développement de traitements contre les maladies métaboliques, comme le diabète, l'obésité et les maladies cardiovasculaires.


Source: Chemistry & Biology 28 June 2012 doi:10.1016/j.chembiol.2012.05.018 Visualization of Lipid Metabolism in the Zebrafish Intestine Reveals a Relationship between NPC1L1- Mediated Cholesterol Uptake and Dietary Fatty Acid (Visuels NIH- NICHD)


OBÉSITÉ: Le poisson-zèbre nous révèle où vont les graisses – Chemistry & Biology
Accéder à nos dossiers-Pour y accéder, vous devez êtreinscritet vous identifier


Obésité de l'enfant (1/6)
Troubles du comportement alimentaire


Lire aussi : ENVIRONNEMENT: Un poisson-zèbre transgénique révélateur de perturbateurs


POLLUTION et substances chimiques: Le poisson-zèbre fluo qui dit tout



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine