Magazine Photos

Les guides de Marine: Elbow

Par Maaarine

elbow | guides | rock werchter | musique | 03.07.12 ∞

Les guides de Marine: Elbow

Quel album écouter: The Seldom Seen Kid (2008, quatrième album) est celui qui a rencontré le plus grand succès critique et populaire, emporté par les singles One Day Like This et Grounds For Divorce. Si vous voulez un son plus expérimental-à-la-Radiohead, les deux premiers albums jouent dans cette division, surtout le premier (Asleep In The Back, Cast Of Thousands). Si vous voulez la simplicité d’un son plus dépouillé, le cinquième/dernier album paru est fait pour vous (Build A Rocket Boys!). Si vous voulez un melting pot de tout ça, le troisième fera votre bonheur (Leaders Of The Free World).

Découverte rapide avec ma chanson préférée de chaque album: j’ai créé cette playlist de cinq morceaux pour rendre le voyage plus confortable. Si vous préférez Youtube: 1) Powder Blue (2001), 2) Fugitive Motel (2003, clip préféré), 3) Leaders Of The Free World (2005), 4) The Loneliness Of A Tower Crane Driver (2008, préférée tous albums confondus), 5) Open Arms (2011).

Cerner le groupe: 1) l’origine du nom Elbow, 2) l’interview qui donne envie de boire des bières avec le groupe, 3) la preuve scientifique que Guy-le-chanteur est un bisounours réincarné. Le groupe est bien plus fun que sa musique ne laisse supposer.

Les chansons reprises par le groupe qu’il faut entendre: 1) One Thing (Amerie), 2) Independant Women (Destiny’s Child), 3) Back to Black (Amy Winehouse).

Le concert à voir absolument: l’entièreté de l’album The Seldom Seen Kid avec orchestre. Magnifique.

Le ~désastre~ de Rock Werchter 2012: quand ils ont foiré Weather To Fly dans la joie et la bonne humeur.

Les guides de Marine: Elbow

(Interlude) On me voit quatre ou cinq fois dans la vidéo de Werchter, sans oublier qu’on m’entend une bonne grosse fois. J’en arrive à la conclusion que c’était donc moi la vraie star de ce festival. Je me rends aussi compte en regardant l’enregistrement que, alors que je m’étais étonnée sur place que le groupe boive de l’eau, leurs verres semblent plutôt contenir de la vodka tonic. Je me disais aussi!

Ma mère m’a choquée hier en disant que “le gros chanteur est louche, il a un air pervers”. C’était d’autant plus cocasse qu’à Werchter mon amie me disait “regarde sa bouille, cet homme a trop une tête de père de famille”, ce qui est plus ou moins l’observation inverse.

Personnellement, je me rappelle qu’avant même de devenir fan du groupe, je m’étais dit: “il a l’air d’être le gars qui te servirait une pinte dans un bar un soir d’hiver et te donnerait des conseils pleins de sagesse sur les choses de la vie”. Maintenant que je suis fan, ça me fait peur à quel point j’avais raison. J’ai un don de clairvoyance que je n’ai pas hérité de ma mère. (/Interlude)

Que faire une fois converti: 1) célébrer son entrée dans le club des gens de bon goût, 2) lire les paroles des chansons et verser une larme parce qu’elles sont parfaites, 3) découvrir les nombreuses faces B et reprises du groupe, 4) écouter l’émission de radio de Guy-le-chanteur sur la BBC, 5) économiser pour s’acheter un ticket de concert sur la prochaine tournée.

Pas d’inquiétude, je vais cesser mon fangirling maintenant que l’ivresse est retombée (c’est beau l’amour). J’AI FAIT UN COEUR AVEC MES MAINS PENDANT LE CONCERT, J’EN SUIS ARRIVÉE LÀ.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maaarine 106 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines