Magazine Politique

concentration des initiatives TIC à Dakar: Pourquoi les star-up ignorent le reste du Sénégal?

Publié le 03 juillet 2012 par Alexgubert

concentration des initiatives TIC à Dakar: Pourquoi les star-up ignorent le reste du Sénégal?

Image d'illustration


Le 26 octobre 2011, j’organisais pour la première fois  «  un blogcamp » dans ma ville, Rufisque. Une manifestation entièrement consacrée à internet et à l’utilisation du blog comme moyen d’expression. J’avais en tête, une volonté de rendre accessible et populaire les outils de la toile aux nombreux acteurs de développement qui sont à Rufisque. Dans l’organisation de cette journée de Networking, je voulais surtout contribuer à décentraliser les événements autour des Tic qui se tiennent trop souvent à Dakar au détriment de la banlieue et des autres régions du pays (une autre fracture numérique interne au Sénégal)
 Aujourd’hui, cette volonté de créer des événements « populaires » autour des TIC est plus que jamais présente en moi. Autrement dit, ce qui m’anime, est de faire sortir Les événements autour d’internet et du web2.0 de son milieu élitiste et intimiste dakarois. Certes le manque d’infrastructure et d’acteurs engagés font souvent défaut dans certaines contrées de la capitale et dans les régions, mais je le crois fermement, c’est aux acteurs que nous sommes de pousser la réflexion et de tenter des initiatives afin de rendre populaire l’usage d’internet et de contribuer ainsi à résorber le gap numérique dans notre pays. De nombreux acteurs se battent pour cela je le sais, mais face à l’immensité du chemin qui reste à parcourir, il est urgent de penser à décentraliser les activités de la webosphére sénégalaise, car Dakar n’est pas forcement tout le Sénégal. Je pense par exemple à l’université de Bambey. Située dans la région de Diourbel, sur la voie ferrée qui mène de Dakar à Tambacounda, cette université pourrait bien abriter des rencontres sur les technologies et ainsi contribuer à décongestionner les nombreuses initiatives des start-up dakaroises vers l’intérieur du Sénégal. Pareil pour la ville de Thiès qui a aussi une université et d’autres infrastructures propices à l’organisation de véritables événements sur les technologies. Je termine ce billet par un souhait : celui de voir bientôt le barcamp (Sénégal) organisé à l’intérieur du pays. Technologiquement votre…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexgubert 585 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog