Magazine Conso

Forum mondial de la langue française de Québec 2012

Publié le 03 juillet 2012 par Lestudio1 @lestudio1
Forum mondial de la langue française de Québec 2012 Forum mondial de la langue française de Québec 2012
Par Bernard Bujold (LeStudio1.com) - 
Le Forum mondial de la langue française de Québec (2 au 6 juillet 2012) provoque des réflexions intéressantes sur ce qu'est une langue et la plus remarquable réflexion n'est pas le manifestant qui a hué Stephen Harper! Le débat est beaucoup plus universel. 
Personnellement, je me souviens de mon enfance en Gaspésie alors que l'anglais était un jargon complètement minoritaire et isolé à certains villages ayant eu un lien avec les Britanniques lors de la colonisation. Dans les années 70, l'excellence de la communication en français au Québec était représentée pour la majorité de la population par des animateurs télé au style des Bernard Derome de Radio-Canada. 
Aujourd'hui en 2012, je me suis récemment retrouvé dans l'ascenseur avec un couple de jeunes gens qui m'ont salué en anglais, puis ils ont continué de se parler entre eux en russe... Depuis la globalisation du monde, le language d'expression est devenu universel et on pourrait même ajouter qu'il est surtout composé de 0 à cause de l'internet. Dans un sens, le monde est devenu une sorte de tour de babel mais où les gens réussissent à se comprendre malgré leurs différences. Toutes les frontières et toutes les races sont tombées. Qui aurait cru qu'un noir deviendrait le président des États-Unis? 
Quelle sera le language de communication de demain? Bien habile qui peut le prédire avec certitude! 
Bon Forum aux participants de Québec.
Photo 1: Bernard Derome, Barack Obama, Stephen Harper ;
Photo 2: Plaines d'Abraham - Québec ;
Voir site Forum mondial de la langue française ;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lestudio1 1176 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines