Magazine Focus Emploi

Tribune libre de Jérôme Thuez : Piloter avec un tableau de bord

Publié le 03 juillet 2012 par Jpperrein

Tribune libre de Jérôme Thuez : Piloter avec un tableau de bordL’efficacité d’une bonne gestion de l’information est source de prévention des risques, d’efficacité opérationnelle, d’innovation.

Elle intervient dans tous les processus de l’organisation de manière naturelle. Certaines organisations décident de mettre en place une gouvernance, alors comment mesurer la performance supplémentaire qu’elle peut apporter ?

L’information, patrimoine immatériel de l’entreprise, doit-elle et peut-elle être évaluée ?

 C’est une question complexe et légitime. Légitime dans une démarche de Gouvernance de l’information, souvent provoquée par une volonté managériale conséquente (bon niveau hiérarchique, mission claire, ressources humaines, budgets…). Légitimité afin de perdurer ce qui implique une indispensable évaluation de cette activité en rendant des comptes comme n’importe quelle autre fonction dans l’organisation (finances, rh, informatique, …).

Complexe, car aucun standard n’existe. Le préalable est donc de se donner une vision, une cible, des objectifs collectifs atteignables dans le temps (maitrise des risques, partage et travail en réseau, capitalisation…). On le voit, le plus important est de définir une cible répondant à des objectifs stratégiques adaptés et adaptables à son organisation. Tactiquement, la mise en place et le choix d’indicateurs peut apporter une grande pertinence, voir devenir indispensable pour réaliser ces objectifs.

Pour que ce tableau de bord soit opérationnel, il en découle la nécessité de bien cibler les mesures, car il est important de le rendre compréhensible et apprécié par tous, ceci  en alliant du quantitatif mais aussi des retours qualitatifs par les utilisateurs de l’information.

Évaluer la performance de l’information dans une organisation doit aussi être un instrument de conduite du changement des collaborateurs pour leur permettre de comprendre la démarche et se situer en terme de comportement dans ce que cherche à évaluer l’organisation par rapport à leurs propres usages (en terme de tri, stockage, recherche, archivage, partage…).

Évaluer la performance de l’information dans l’entreprise n’est pas un exercice aisé, mais indispensable et permet aussi de montrer qu’elle a aussi un cout que l’on sait actuellement mal évaluer.

C’est aussi une manière de légitimer le fait que l’information doit être gérée, « gouvernée » comme tous les autres actifs de l’entreprise car ce qui est gratuit par définition n’a pas de valeur…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jpperrein 267 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine