Magazine Finances

La réforme fiscale est en marche

Publié le 03 juillet 2012 par Adeon

Le premier ministre Jean-Marc Ayrault a prononcé ce mardi 03 juillet 2012 son discours de politique générale à l’Assemblée Nationale, annonçant les grandes lignes de la politique que le gouvernement entend mener pour les prochains mois.

Il a évoqué le fait que les plus riches devaient participer activement au désendettement du pays notamment avec la mise en place de deux nouvelles tranches d’imposition au taux de 45% et 75%, qui ne devraient concernés que les plus hauts revenus.
Il a aussi insisté sur le fait que le relèvement du barème de l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune) et des taux pesant sur les droits de succession apporterait chaque année quelques millions d’euros de revenus additionnels ce qui permettra d’éviter une hausse de la TVA (la TVA « sociale » voulue par le précédent gouvernement).
Jean-Marc Ayrault a également tenu à précisé que les principaux engagements de François Hollande seraient tenus, notamment en matière d’emploi, construction de logements on encore baisse de la part du nucléaire dans la production d’électricité.

Par contre à aucun moment il n’a évoqué les pistes proposées par la Cour des Comptes pour résorber le déficit et financer les grands projets du gouvernement, à savoir une hausse de la TVA et de la CSG.
Car on le sait déjà le gouvernement courre après plusieurs milliards d’euros pour boucler son budget rectificatif 2012 (et sans doute 10 milliards pour 2013) et on est en droit de se demander si les deux nouvelles tranches d’impôt sur le revenu à 45 et 75% seront réellement suffisantes pour trouver ces sommes ou si c’est un leurre (ou une utopie) qui bientôt sera rectifié par la hausse d’impôts et taxes pour tout le monde ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Adeon 849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine