Magazine Humeur

L'audit de la Cour des comptes

Publié le 03 juillet 2012 par Lauri

La Cour des comptes vient de rendre son rapport et confirme ce que tout le monde savait plus ou moins, à droite comme à gauche : si des réformes ont été menées ces deux dernières années en vue de réduire le train de vie de l'Etat mais aussi de faire des économies, elles seront insuffisantes pour permettre de boucler le budget http://www.20minutes.fr/economie/964235-audit-finances-publiques-cour-comptes-appelle-plus-efforts-tenir-deficits

Certes, la Cour reconnaît au gouvernement précédent d'avoir entrepris un certain nombre de décisions comme le non remplacement d'un fonctionnaire sur deux ou encore la réforme des retraites, la RGPP, etc... qui bien qu'elle ait été excessive à certains égards, notamment concernant les effectifs de la police et de la gendarmerie, a conduit à de nécessaires économies.

Il ne s'agit pas là de dresser un satisfecit du gouvernement précédent, car ce blog que j'anime n'a pas vocation à prendre parti dans un sens ou dans un autre, que ce soit en faveur de l'UMP ou du PS. Le plus important, c'est de mener les réformes, la modernisation de l'Etat dont la France a tant besoin, si elle souhaite rebondir un jour.

La Cour souligne la nécessité de faire un effort de 33 milliards d'euros si la France souhaite rentrer dans les clous du pacte de stabilité en 2013, eu égard aux déficits publics. Dans un pays où le taux de prélèvements obligatoires sont parmi les plus élevés du monde ( comme la fiscalité ) on comprend bien qu'il sera difficile d'augmenter les impôts comme il nous plaira, ce qui nous pénaliserait vis à vis de nos partenaires européens. La Cour propose donc la réduction des niches fiscales et sociales en premier lieu. On imagine très bien que le gouvernement va décomposer l'effort en deux parties : 16,5 milliards d'euros via des augmentations d'impôts ( augmentation de l'impôt sur le revenu, suppression des niches fiscales ) et 16,5 milliards d'euros d'économies via les dépenses publiques. L'ennui, c'est le risque que de telles mesures entraînent un affaiblissement d'une croissance déjà très faible et qu'elle précipite notre pays dans la dépression. On ne voit néanmoins pas comment le gouvernement pourrait faire autrement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lauri Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines