Magazine Santé

FIV: Trop de café divise les chances de succès de moitié – ESHRE

Publié le 03 juillet 2012 par Santelog @santelog

Alors que ces dernières semaines, nous avons beaucoup publié sur les bienfaits du café, cette étude met en garde, dans une situation bien particulière : 5 tasses ou plus de café par jour réduisent jusqu'à 50% les chances de succès des FIV. Ces chercheurs danois qui présentent leurs résultats au 28è Congrès de l'ESHRE (European Society of Human Reproduction and Embryology) concluent, qu'en cas de FIV, l'excès de café serait aussi préjudiciable que…le tabagisme.


FIV: Trop de café divise les chances de succès de moitié – ESHRE
Ces chercheurs du Fertility Clinic de l'Aarhus University (Danemark) ont suivi près de 4000 FIV et ICSI (micro-injections) pour parvenir à ces conclusions. Le Dr Ulrik Kesmodel de l'hôpital universitaire Aarhus montre que non seulement la consommation de cinq tasses ou plus de café par jour réduit le taux de grossesse clinique de 50% mais réduit aussi le taux de naissance vivante de 40%.


Si ce constat n'est pas tout à fait une grande nouvelle pour les chercheurs, ils s'avouent surpris par l'ampleur de l'effet. Car le lien caféine-fertilité a déjà été étudié et suggéré. Certaines études ont montré une incidence accrue de fausses couches chez les buveuses de café, mais d'autres non. La Cochrane Review de 2009 conclut à l'absence de preuves suffisantes sur l'issue de la grossesse, pour recommander d'éviter la caféine. Cependant, une grande étude souvent citée de 2004 (1) a montré que la durée de la grossesse est significativement augmentée chez les femmes qui consomment plus de six tasses de café ou de thé par jour.


Des chances de grossesse réduites de moitié: Cette nouvelle étude danoise vient confirmer ces résultats. Menée dans une clinique spécialisée en FIV, auprès de 3.959 femmes avec traitement de fertilité, l'analyse montre que le «risque relatif (RR)» (ici une « chance »)


·   de grossesse est réduit de 50% chez les femmes qui ont déclaré une consommation supérieure à 5 tasses de café par jour au début du traitement,


·   et de naissance vivante est réduit de 40%.


·   Aucun effet n'est observé avec une consommation de café de moins de 5 tasses par jour.


Dans leur conclusion, les auteurs comparent l'effet du café à l'effet du tabac. Plusieurs études récentes ont en effet suggéré que le tabagisme a un effet négatif sur le nombre d'ovocytes ponctionnés, le taux de fécondation, le taux d'implantation, les chances de grossesse et de naissance vivante. Le Dr Kesmodel propose de valider ce résultat dans une étude de plus grande envergure pour ne pas « inquiéter inutilement les patientes », mais ne juge pas raisonnable, basée sur la base des preuves actuelles de consommer, en attente de FIV, plus de 5 tasses de café par jour.


Source: ESHRE abstract no: O-202 via Eurekalert (AAAS) 5 or more cups of coffee a day reduce the chance of IVF success by around 50 percent


(1)   Fertil Steril 2004; 81, 384-392 Negative lifestyle is associated with a significant reduction in fecundity.


(Visuel © goodluz - Fotolia.com)


FIV: Trop de café divise les chances de succès de moitié – ESHRE
Accéder aux dernières actualités sur Café et santé


Lire aussi : ALLAITEMENT: Boire du café et allaiter, faut-il choisir ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine