Magazine Coaching

Méthodologie du chercheur d'emploi : définir sa situation actuelle

Par Patricia Goyenetche

Pour être le meilleur candidat, il faut avoir une stratégie de recherche d'emploi. Bien souvent, nous voyons les candidats qui constituent leur dossier de candidature sur la base d'acquis sans avoir véritablement défini son projet professionnel. Dans cette nouvelle catégorie et en relation avec ce qui est attendu implicitement par le recruteur, je vous propose une méthode qui vous permettra de vous mettre en valeur dès la constitution du dossier de candidature et ensuite lors des entretiens. Une série de billets décrira des points précis de cette méthode et vous guidera dans la construction de votre recherche d'emploi.

Vous venez de terminer vos études, vous êtes sans emploi ou vous avez un emploi mais vous souhaitez évoluer. Quelque soit votre situation, vous êtes un chercheur d'emploi. Vous savez tous que pour trouver l'emploi de vos rêves, il vous faudra constituer un dossier de candidature comprenant : votre CV et une lettre de motivation a minima. Vous partez ensuite à la chasse de petites annonces qui peuvent correspondre à votre recherche. Mais voilà, vous avez beau envoyer vos candidatures, le retour n'est pas à la hauteur espérée. Que ce passe-t-il donc ?

Votre situation :

Situation 1: vous n'avez aucun revenu Il est difficile dans ce cas de croire à l'emploi de ces rêves. On a besoin de manger c'est la motivation première. Le temps perdu à consulter les annonces et à y répondre est déjà beaucoup trop long. Pourtant, cette étape est indispensble pour décrocher un emploi.

Situation 2 : vous avez un revenu Vous ne vous inquiétez pas de votre situation financière. Vous êtes serein et envisagez avec détermination votre reconversion. Vous êtes encore sous l'emprise de l'entreprise qui vous emploie et vous ne pouvez détacher votre recherche de ce que vous vivez. Vous prenez le temps de cherher le "JOB" qui vous convient, mais était-ce vraiment celui-là ?

Quelque soit les situations nous sommes souvent aveuglés par des facteurs situationnels qui nous empêchent de voir le métier qui est vraiment fait pour nous. Il ne s'agit pas de faire n'importe quoi, ni de partir dans des projets irréalistes. Mais de se détacher dans un premier temps de ce qui pourrait nous conduire à faire des erreurs d'orientation. Nous répondons donc à des annonces pensant qu'elles correspondent à ce que l 'on est ou ce que l'on pense être.

Comment éviter ces influences ?

Situation 1 : Vous précipitez sur le premier poste qui vient c'est peut être vous condamnez dans votre évolution. Croire que parce que l'on a un travail d'appoint nous permettra d'envisager un changement de manière plus facile n'est pas une vérité. Vous êtes dans une situation favorable pour vous déplacer librement et discuter avec des proffessionnels sans que vous n'ayez aucun compte à rendre, si ce n'est à vous même. Aussi, cette liberté est votre principal atout qu'il faudra gérer avec stratégie. Vous avez aussi la possibilité de parfaire vos compétences en suivant des formations correspondant vraiment à votre projet. Vos journées seront plus longues et donc favorable à un meilleur apprentissage.

Solution 2 : Vous n'avez que peu de temps à accorder à votre recherche d'emploi, aussi il vous faut l'envisager dans du long terme. Prenez le temps de faire le point et de définir ce qui vous ferez vraiment plaisir. Ne chercher pas à partir dès demain pour un nouveau job. Quelque soit vos objectifs, ce changement sera une étape importante dans votre vie. Il vous faut ne pas la négliger. Vous voulez une meilleure perpective d'évolution de carrière ou voir changer complètement d'orientation. Peu importe, le changement ne pourra se réaliser correctement qu'avec le temps et une bonne stratégie de recherche d'emploi. Tout au long de ce travail, vous ne pourrez pas ignorer votre entreprise, ce qu'elle vous propose, ces avantages et inconvénients. Certains facteurs significatifs pour vous vous aideront dans votre transformation. Vous serez amené tôt ou tard à faire le deuil de votre emploi actuel, et cette étape est très difficile pour tous.

Conclusion :

On ne construit pas une maison sans avoir coulé les fondations. La recherche d'un emploi c'est le même principe. Vous avez l'intention de trouver un emploi, il vous faut trouver les premiers matériaux pour construire votre fondation. Si elle est fragile, alors votre construction s'écroulera dès les premiers aléas climatiques. Bien trop souvent ignoré ou pris à la légère, la définition du projet professionnel est la fondation de votre futur emploi.

Vous êtes dans une phase de changement entraînant un déséquilibre passager. Cette instabilité est vécue différemment selon les individus. N'hésitez pas à partager votre expérience à ce stade de la recherche d'emploi.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Patricia Goyenetche 391 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte