Magazine

Expédition 48°Nord : escale à Safi (Maroc), en fin de journée.

Publié le 20 mars 2008 par Sierrafox

Expédition 48°Nord : escale à Safi (Maroc), en fin de journée.Expédition 48°Nord : escale à Safi (Maroc), en fin de journée.

L'aventure en mer continue pour Jean-Gabriel Chelala, qui a entrepris depuis le 7 mars dernier une traversée de l'Atlantique à bord de son " cyclomer ", comptant ainsi rejoindre le port de Jacksonville en Floride grâce à la force de ses jambes. Une aventure qui à pour but de réaliser un tour du monde en solitaire, à la seule force humaine sur terre comme sur mer.

Expédition 48°Nord : escale à Safi (Maroc), en fin de journée.
Cela fait maintenant 12 jours que le jeune aventurier a pris la mer depuis Lagos au sud du Portugal. Après avoir connu des courants et vents qui l'ont poussé vers le détroit de Gibraltar, il a pu reprendre un cap vers le Sud/Ouest réalisant entre 20 et 40 milles nautiques par jours. " Je me situe dans une zone où la météo est très instables et où les courants sont forts ce qui m'empêche d'avoir un moyenne stable " explique-t-il.

Question rythme de croisière, le jeune navigateur pédale de 7 à 8 heures par jour en incluant des petites sorties nocturnes. " La nuit, je me réveille toutes les heures, voire toutes les deux heures pour faire un point sur ma position et surveiller l'approche des cargos. J'adapte mon cap et ma vitesse en permanence ".

Après plus d'une dizaine de jours en mer, le Breton d'adoption cogite face à la solitude et pour se motiver il confie avoir écrit des mots à l'intérieur de sa cabine. " Calme ; concentration ; lucidité ; patient ; recul... " comme des leitmotiv qu'il garde devant les yeux et qu'il se répète seul pour canaliser son énergie. " Je tiens à préciser que je ne suis pas tout à fait seul puisque des bancs de poissons me suivent toute la journée et s'abritent derrière le bateau. Je me suis fais des copains " plaisante-t-il.

Pour le reste, le jeune ingénieur garde moral et s'adapte alors qu'il doit faire face à quelques problèmes techniques. " Ce week-end, j'ai eu un souci au niveau des batteries qui n'arrivaient plus à charger correctement. J'ai fini par trouver la solution qui tenait dans une question de branchement et tout est rentré en ordre. Mais le résultat, c'est qu'il faut du temps pour qu'elles se rechargent complètement, j'économise donc à fonds ma consommation d'énergie. Par exemple, je consomme moins d'eau potable pour ne pas trop pomper avec mon désalinisateur. Je retrouve des réflexes que j'ai pu acquérir en faisant de l'alpinisme notamment en termes de concentration et d'effort pour calculer chaque geste ".

Expédition 48°Nord : escale à Safi (Maroc), en fin de journée.
Mais c'est plus particulièrement une mauvaise connexion satellite le gênant dans ses communications qui le contraint à faire une escale pour apporter des améliorations techniques. À cela s'ajoute une météo menaçante qui confirme l'option d'un arrêt au Maroc.

" Depuis la nuit de mardi Jean-Gabriel est effectivement sous l'influence d'une dépression qui, d'abord située à l'Est des Açores est venue se caller au sud du Portugal pour ensuite descendre vers les Canaries... Ainsi d'un flux de Nord-Est idéal, le jeune aventurier à rencontré des vents d'Ouest et même de Sud-Ouest associé au front froid de cette dépression. Ensuite la traîne et son flux de Nord-Ouest associé l'on propulsé sur Safi (Maroc). Le fait que la dépression tienne ensuite une trajectoire Sud-Ouest le long des côtes Marocaines, va engendrer des vents de Sud et de Sud-Ouest entre son centre et la côte. Ce sera le cas dès cette nuit 00h sur la zone de Safi ". Avec les conseils de son routeur Mayeul Riffet, ils ont décidé de ne pas essayer de contrer ces vents défavorables et, au contraire d'en profiter pour allonger la foulée droit sur Safi ... " Ce que Jean-Gabriel a remarquablement bien fait puisque ce matin à 8h, il se trouvait à 17 milles nautiques de Safi toujours propulsé par des vents d'Ouest-Nord-Ouest. Si tout va bien il sera à quai suffisamment tôt pour ne pas être cueilli par ces vents de secteur Sud qui l'aurait fait remonter dans.... le Nord ! ".

Le marin pédaleur vise donc une arrivée au Maroc en fin de journée, mais il sait que faire escale dans cette zone n'est pas une chose facile. " J'appréhende un peu de prendre ce cap car je dois faire face à de mauvais vents et des courants très forts au niveau des côtes marocaines. J'ai toutes les consignes météo et de routage en tête, maintenant je sais qu'il va falloir donner beaucoup en pédalant pour ne pas rater l'entrée du port ". Une arrivée est envisagée à Safi en fin de journée ce jeudi 20 mars.

Pour suivre la trace en mer de Jean-Gabriel Chelala fournie par la société Sierra Echo balise-spot.fr et via Google Earth http://www.sierraecho.fr/documents/oscoor/traces/jgc.kml
Pour suivre le défi inédit de tour du monde à la force humaine de Jean-Gabriel Chelala
Tous les communiqués de presse concernant l'expédition 48° Nord jeangabrielchelala.com
le site est disponible en français, en anglais et en espagnol en attendant la version en russe.
Photos en haute définition, libres de droit à télécharger http://www.jeangabrielchelala.com/telechargement
Vidéos en HD libres de droit pour le droit à l'information, disponibles sur demande auprès de Bretagne Production International Ronan Liot 06 64 21 63 59
Dossier de presse http://www.jeangabrielchelala.com/page_presse/dossier_de_presse_48nord.pdf

Médiatisation & Relations Presse
Sylvie Fourcade - Réseau Humacom
tél + 33 (0)1 42 33 26 42 - gsm +33 (0)6 03 05 11 97 - fax +33 (0)1 42 33 44 21


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sierrafox 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte