Magazine Politique

La conférence sociale vue de la droite

Publié le 09 juillet 2012 par Letombe
La conférence sociale vue de la droite Alors que la « conférence sociale » se met doucement en place, quelques ténors de la droite osent les premières critiques, notamment Valérie Pécresse et Eric Woerth. Ne leur jetons pas la pierre : c’est leur job. Néanmoins, il convient de leur rafraichir la mémoire, notamment quand Madame Pécresse dit : « J'ai peur que cette conférence sociale ne fasse une victime : l'emploi. » On va se contenter de lui rappeler que le chômage a augmenté d’environ un million pendant le quinquennat précédent. « Parce que, très paradoxalement, toutes les premières décisions du gouvernement (...) me paraissent porter atteinte à la fois au pouvoir d'achat, à l'emploi et à la compétitivité de notre pays. » On va aussi lui rappeler qu’une des premières mesures du gouvernement a été de supprimer une augmentation de la TVA décidée par la droite, augmentation de la TVA qui aurait nécessairement eu des répercussions sur le pouvoir d’achat… « La rigueur de gauche sera plus brutale, plus hypocrite et plus douloureuse pour l'emploi que la rigueur de droite. » Elle nous expliquera ce que ça veut dire… M. Woerth est plus direct. « Il ne suffit pas de détricoter l'ère Sarkozy pour être un gouvernement efficace. » En français, cela veut dire qu’il est bien nécessaire de détricoter les mesures prises sous l’ère Sarkozy et qu’il faudra en faire encore plus… « Il y a urgence, il y a urgence sur l'emploi, il y a urgence sur la formation professionnelle, il y a urgence sur la compétitivité du pays. » Oui… « Les dossiers sont sur la table depuis longtemps. » Il est gentil de préciser que tout était connu lors du quinquennat précédent mais que rien n’a été fait pour aller « dans le bon sens ». « Supprimer les allègements de charges sur les heures supplémentaires c'est une faute, c'est attaquer directement le pouvoir d'achat des Français. » Heu… Les allègements de charges prévues par le gouvernement précédent étaient compensées par une TVA, dite TVA sociale… C’était attaquer directement le pouvoir d’achat des Français… Cinq ans…
(A part ça, ce retour d'Eric Woerth est surprenant.) Partageons mon avis

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Letombe 131283 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines