Magazine High tech

Une batterie en spray

Publié le 09 juillet 2012 par Pwrlovers @pwrlovers

Et si on considérait qu’une pile électrique était une sorte de sandwich enroulé sur lui-même ? C’est le point de départ de la réflexion de chercheurs de l’université de Rice, à Houston au Texas, qui a donné de surprenants résultats.

Si l’on simplifie, une batterie lithium-ion est effectivement composée d’une couche appelée anode, d’un séparateur appelé électrolyte, et d’une couche appelée cathode. Le tout est ensuite enrobé d’une couche d’aluminium, qui joue le rôle de pôle positif pour le circuit électrique, et d’une couche de cuivre pour le pôle négatif.

Pourquoi ne pas essayer de déplier ces différentes couches pour réaliser des batteries à plat ? Et pourquoi ne pas tout simplement les peindre sur des surfaces, en utilisant un pistolet à peinture à air comprimé ? Le concept était né, aussi surprenant qu’il puisse être.

Photo CC Flickr urbanartcore.eu

Photo CC Flickr urbanartcore.eu

La réalisation a suivi, après une phase d’étude de meilleures solutions techniques pour les différentes couches.

Ces travaux ont abouti à une publication dans Nature, la revue scientifique de référence, à la fin du mois de juin. Et les auteurs ont déjà déposé un brevet pour protéger leur invention !

Les applications sont innombrables, car ils ont fait la preuve que cette peinture pouvait s’appliquer sur un grand nombre de matériaux comme les métaux, le verre, les céramiques et les polymères, et pouvait d’ores et déjà atteindre un rendement de 6 Wh/m2.

Dans l’avenir, de nombreux dispositifs électroniques auront besoin de leurs propres sources d’énergie. Ils utiliseront des panneaux solaires et des dispositifs de stockage pour compenser les périodes de faible production.

Les batteries traditionnelles de forme rectangulaire ou cylindrique ne seront pas toujours les plus adaptées. Une batterie appliquée sur une surface comme une peinture représente une grande souplesse pour le design d’objets nouveaux éco-conçus.

Les inventeurs travaillent actuellement sur l’amélioration du produit, afin qu’il puisse être utilisé par un béotien de façon sécurisée. Pour cela, les matériaux doivent être non toxiques, et stables une fois appliqués sur une surface exposée à l’air ou aux intempéries.

Dans l’avenir, on pourrait imaginer une maison entière recouverte de sa batterie, ou simplement toute la surface recouverte par un panneau solaire sur une toiture, afin de stocker l’électricité recueillie au plus près de la source.

Remonter à la source :

Paintable Battery - Nature scientific Reports 2, Article number: 481 doi:10.1038/srep00481 28 June 2012


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pwrlovers 1531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog