Magazine Autres sports

Les assistances baissent dans la NFL...

Publié le 09 juillet 2012 par Sixverges
Les assistances baissent dans la NFL...Malgré le succès retentissant du sport, les stades sont toujours de plus en plus vides.
C'est le sujet de l'heure dans cette période tranquille: il y a de moins en moins de clubs qui remplissent leur stade à tous les matches. L'assistance globale aux matches a atteint un sommet en 2007, atteignant 17 345 205, un moyenne 67 754 spectateurs par match. Depuis, ces chiffres diminuent d'environ 1% par année pour un baisse globale de 4.5% sur 4 ans. L'assistance moyenne pour la saison 2011 fut de 64 698, ce qui est quand même 3 000 personnes de moins qu'en 2007.
Il y a évidemment encore 20 clubs qui remplissent leur stade à plus de 95% de sa capacité mais il y a maintenant sept équipes qui n'atteignent même pas 90%: les Browns, Bucs, Rams, Bills, Redskins, Dolphins et Bengals. Vous pouvez gager que les Colts vont se joindre à se groupe en 2012, au moins pour un an.
Il n'y a rien de dramatique pour le moment, la NFL fait de l’argent en masse, mais les têtes dirigeantes tentent de renverser la tendance.
Il y a évidemment deux raisons majeures pour ces baisses: les coûts élevés des billets et des à-côtés dans les stades et le fait que c'est plus l'fun de regarder un match à la maison. Le billet moyen d«ns la NFL coûte désormais 77$, la bière moyenne 7.20$ et le parking moyen 25$. C'est de l'argent, surtout quand on veut y aller plusieurs fois dans une saison. Pendant ce temps, la maison offre une grosse TV, la possibilité de changer de match à volonté, un laptop pour regarder les stats de pool et un frigo plein de bière à bas prix. On peut même partir le grill et se simuler un tailgate. En plus, il n'y pas de trafic avant et après le match.
Paradoxalement, la NFL tente donc de rapprocher "l'expérience stade" de "l'expérience maison". Ajouter du Wifi, diffuser les faits saillants des autres matches sur les téléphones des fans, etc...Tout cela est bien cute mais on a bien l'impression qu'il s:agit d'une tendance lourde. L'amateur de sports moderne s'est bâti un environnement de qualité à la maison et il sera de plus en plus difficile de le faire sortir de la maison.
Source: Wall Street Journal

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines