Magazine Science

L'alimentation des poissons de fond: un sujet bien spécifique !

Publié le 09 juillet 2012 par Kayser

Niveau_confirmesLes poissons de fond, des besoins spécifiques

Les poissons de fond sont, pour la plupart, de type omnivore à tendance herbivore. Il importe donc de leur offrir une alimentation différente de celle des poissons pélagiques dont la majorité est de type omnivore à tendance carnivore. Toutefois, dans les bacs de vente, dans un même aquarium, cohabitent des densités importantes de plusieurs espèces de poissons qui ont des besoins alimentaires différents. Cela complique un peu le programme alimentaire. De plus, si les comprimés pour poissons de fond existent depuis longtemps, ils se délitent dans l’eau assez rapidement. Cela a pour effet, d’une part, de limiter le temps d’exposition des poissons au bol alimentaire et, d’autre part, de polluer l’eau (matière azotée).

L’importance de la cellulose

Les poissons de fond comme toutes les autres espèces animales ont besoin de glucides, de protéines, de lipides, de vitamines et d'oligo-éléments. Il faut porter une attention toute particulière à l'apport cellulosique.

En effet, le composant le plus important des aliments herbivores est la cellulose qui joue le rôle de carburant pour les fermentations digestives. La quantité doit être significativement plus importante que dans les aliments destinés aux poissons omnivores. Des algues (Spirulina par exemple) sont souvent les sources de cellulose des aliments des poissons de fond.
Il existe dans le commerce de nombreux produits adaptés à leur régime qui se présentent généralement sous forme de comprimés. Ils coulent ainsi vers le fond de l’aquarium pour mieux alimenter les poissons qui y vivent. Ces aliments spécifiques sont nutritifs et complets. Ils garantissent la bonne santé et une longue vie aux poissons. Certains contiennent même de la vitamine C afin de prévenir toute carence alimentaire.
On trouve aussi des produits enrichis en lignine. Ils sont utilisés pour des bacs qui n’ont pas de racine. La lignine est un composant du bois qui aide à la digestion de certaines espèces (Loricaridés en particulier).

 
A quel rythme leur distribuer ?
Les poissons de fond qui sont dans des aquariums communautaires on parfois du mal à avoir accès aux comprimés qui sont rapidement dévorés par les autres espèces. Il est indispensable d'assurer plusieurs distributions par jour, (principalement au moment du crépuscule, afin de limiter la compétition alimentaire.

En effet, ils possèdent un petit estomac et un intestin long. Ainsi il faut régulièrement leur apporter de la nourriture pour éviter de surcharger leur petit estomac. Leur long tube digestif leur permet, grâce à une flore microbienne très abondante, de digérer correctement les glucides, dont la cellulose. La conséquence de cette anatomie est qu'il faut leur apporter des petites quantités d'aliments très fréquemment dans la journée et dans la nuit.

Ces poissons sont incapables de se battre pour avoir accès au bol alimentaire. Il n'y a pas de compétition comme pour les poissons omnivores ou carnivores.
Il est donc indispensable de leur distribuer des aliments qui coulent sur le fond du bac mais ne se délitent pas rapidement. Ils doivent se mettre en suspension sous la forme de fines particules pour être acceptés et avoir une durée de vie importante. En effet, ils sont consommés bien souvent par les poissons pélagiques, beaucoup plus voraces et dynamiques.

Si les comprimés sont trop peu nombreux ou distribués à fréquence insuffisante, il est possible que certains poissons de fond souffrent de carence alimentaire.

Contrairement aux idées reçues, les poissons peuvent mourir de faim!
A l'inverse, il ne faut pas trop en distribuer sous peine de polluer très rapidement l'eau et de provoquer ainsi une montée de nitrites ou de nitrates très préjudiciables.
En pratique, il faut distribuer des comprimés 3 fois par jour au minimum . Et il ne faut en aucun cas oublier la dernière distribution de la journée. En effet, les poissons vont rester plus de 12 heures sans apport d'aliments. Cette accession permanente à l'aliment est fondamentale pour ces espèces.

 
Peut-on utiliser les aliments frais (légumes) ?
En complément de l'alimentation classique, on peut distribuer des légumes. Les buts de cette distribution complémentaire sont :
− d'élargir la couverture nutritive des aliments classiques,
− d'apporter un bol alimentaire continu spécifique qui peut être utilisé la nuit,
− d’éviter que certains poissons ne s’attaquent aux plantes de l’aquarium.
On peut ainsi proposer des tranches de courgettes (crues en prenant soin de les laver préalablement et de les lester), de la pomme de terre crue épluchée ou encore des épinards surgelés (après décongélation à l'air libre). Certains sont même amateurs de fruits (banane ou pomme).

Mais l’utilisation des légumes peut être à risque. C’est pourquoi il est indispensable de bien les laver ou de les éplucher avant car les pesticides se mettent très facilement en solution dans l'eau et risquent de tuer les poissons .

Vocabulaire:

Les Wafers (étymologiquement « gaufrettes ») permettent d’apporter une nourriture équilibrée, peu polluante et à disponibilité longue pour les poissons herbivores.

La déclinaison MIX permet même de couvrir les besoins de l’ensemble des poissons de fond de vos bacs, quel que soit leur régime alimentaire.

Et Tetra a breveté un nouveau procédé unique et innovant de tablettes bicolores qui permettent un double bénéfice. 

Envie d’en savoir plus ? Rendez-vous sur www.tetra.net pour découvrir ces produits !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kayser 101 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog