Magazine

Focus sur une ville #1 : Qype On Lyon

Publié le 25 juin 2012 par M4ri4

Focus sur une ville #1 : Qype On LyonPour cette première édition de Qype On Lyon, j’ai demandé aux Qypers VIQ leurs lieux préférés, et posé quelques questions sur l’origine de certains mots.

Et bonus surprise : l’interview d’une Qypeuse au caractère bien trempé, j’ai nommé Aurette.

Vous connaissez tous la gare Lyon Part-Dieu, peut être moins le centre commercial de la Part Dieu mais finalement, pourquoi dit-on « Part Dieu » ?

Djox a réussi à répondre à ma question :
« Les archives de l’Hôtel-Dieu possèdent un acte de cession de 1203 évoquant un domaine situé au-delà du Rhône et appelé « la Pardeu », orthographe ancienne pour l’actuelle « Part-Dieu », que l’on peut comprendre comme la « propriété de Dieu » ou le « don de Dieu ». L’hypothèse la plus probable semble renvoyer à la nature marécageuse de la zone qui s’étend du quartier des Brotteaux (le « brotiau » est une terre basse et inondable) à l’axe actuel du cours Lafayette : un homme pieux du XIIème siècle aurait vu, dans la partie sud épargnée par les eaux et rendue fertile, un don du ciel. »

Nous voilà donc bien renseignés !

Peu après, nous avons parlé des meilleurs « bouchons » de la ville. Non pas des bouchons de liège, mais des bouchons d’une toute autre sorte.

Mlle_Klo et Freeman_92 ont essayé de répondre à cette question :

“Contrairement à ce que l’on entend, l’appellation « bouchon » ne viendrait pas du fait qu’on y « bouchonnait » (frotter avec un bouchon de paille) les chevaux des clients. Ce nom viendrait plutôt de l’habitude qu’avaient autrefois les cabaretiers de signaler leur établissement par une botte de rameaux ou de branchages accrochée à leur porte. Il définit le mot bouchon comme étant «(des) branches de pin, formant autant que possible la boule, et qu’on suspend, en guise d’enseigne à la porte des cabarets(…)»”

Ensuite, nous avons eu droit à une explication d’un plat typique par Serkar :

Le tablier de sapeur

« C’est une spécialité présente dans les bouchons lyonnais, mais diable pourquoi un tel nom pour désigner un plat de tripes ? Voici l’historique :

De nombreuses spécialités lyonnaises sont à base de viande de porc ou de bœuf. Parmi celles-ci, le nom « Tablier de sapeur », originellement appelée « tablier de Gnafron », proviendrait du Maréchal de Castellane, gouverneur militaire de Lyon sous Napoléon III. Ce fin gourmet et amateur de tripes est un ancien sapeur du Génie. Ces sapeurs portent un tablier de cuir pour protéger leur tenue pendant les travaux de force. Le rapprochement entre le maréchal, son tablier et son goût immodéré pour les tripes serait ainsi à l’origine du nom. »

  • Il nous manque donc quelque chose : ces fameux bouchons ! Et bien sûr, les meilleures adresses retenues par les VIQ ! Cliquez ici pour voir le guide.

—————

Focus sur une ville #1 : Qype On Lyon

L’INTERVIEW SURPRISE ! Aurette de Lyon

J’ai eu quelques surprises en posant mes questions à Aurette ! Je ne vous en dit pas plus et je vous laisse découvrir ! Il y a des réponses auxquelles je ne m’attendais pas donc des petits décalages peuvent apparaître !

Qype : Pourquoi aimes tu ta ville ? il y a quelque chose de spécial, une ambiance particulière ?

Aurette :En fait, je dois avouer quelque chose : c’est que je n’aime pas la ville (en général) et Lyon (en particulier) … J’essaie donc d’en tirer parti au maximum, de trouver des endroits et des ambiances qui me font me sentir ailleurs.
Pour ça on a de la chance à Lyon, c’est qu’il y en a pour tous les goûts et toutes les envies !

Qype : Si tu devais nous conseiller un seul lieu, bar ou resto, ce serait lequel ?

Aurette : Étant loin de connaître toutes les bonnes adresses, je ne saurais me vanter de vous conseiller la meilleure ; De plus, il en faudrait plusieurs pour contenter tous les goûts !
Et vu que je n’arrive pas à choisir entre 2 adresses que j’aime, je vous les donne toutes les 2, et ça tombe bien, elles sont dans le même quartier ! Allez d’abord manger Chez Guillemette, petit resto simple, où la carte est renouvelée tous les 2 jours, la cuisine très créative et faite maison. Ensuite vous pourrez vous arrêter à Little, où l’on déguste des cupcakes, layercakes et biscuits faits maison, accompagnés de Kusmi Tea

;)

Qype : Si tu devais aller vivre ailleurs, où irais-tu ?

Aurette : Si j’allais vivre ailleurs, je choisirais une ville qui ne ressemble pas à Lyon ! J’irais dans une ville beaucoup plus petite, avec beaucoup plus de verdure.

Qype : Un quartier sympa ou une adresse cachée des touristes ?

Aurette : Le parc des hauteurs, derrière la basilique de Fourvière, idéal pour se promener au calme.

Qype : En parlant de touristes, à quelle période y en a t-il le plus, et quand est ce qu’il faut venir pour pouvoir profiter tranquillement de la ville ?

Aurette : Si vous voulez éviter la foule, je vous déconseille la fête des Lumières, le 8 décembre !
A force d’ouvrir Lyon à l’international, la fête la plus emblématique de Lyon est devenue un show, et on oublie la raison des illuminations.
Pour profiter de la ville, il y a tout le reste de l’année ! Lyon est une ville culturellement et gastronomiquement riche, il serait effectivement dommage de passer sans s’y arrêter…

;)

—————

Merci pour cette interview Aurette, merci d’avoir répondu avec autant de franchise ! Et merci à tous les Qypers VIQ d’avoir partagé leurs expériences avec nous : Mlle_Klo, Freeman_92, ThTh, Djox , Sacha-31, Serkar et Nanef !

Si vous aussi vous souhaitez rejoindre les VIQ, cliquez ici pour en savoir plus !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


M4ri4 616 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog