Magazine Europe

L'effigie de l'Arétin dans une église

Publié le 10 juillet 2012 par Maitecasa

L'effigie de l'Arétin dans une église

Buste de l'Arétin par Sansovino (porte de la sacristie de San Marco)


A dire vrai, l'image de l'Aretino, homme bien mal connu ne convient guère dans l'enceinte d'une église. Cependant son effigie a été faite par Sansovino dans l'une de ces têtes de bronze qui font saillie sur les battants de la porte qui mène à la sacristie de Saint Marc. Il existait aussi sur le côté de l'autel principal de l'église S. Luca quelques toiles du peintre Alvise Dal Friso sur lesquelles on aperçoit l'écrivain maudit qui, dans les dernières années de sa vie alla habiter dans le quartier de S. Luca, sur laRiva del Carbon . L'Aretino a été enterré dans cette église. Ces toiles furent cependant ôtées en 1845 sur l'ordre du patriarche, puisque comme on le lit sur une fiche manuscrite, Pietro Aretino (déjà surnommé le divin) y étant représenté, elles allaient mal dans la chapelle de l'unique divin, Jésus Christ et aussi parce que les touristes venaient plus pour admirer le portrait de Pietro que pour vénérer le Très Saint. Sur les mêmes fiches on apprend que les toiles en question furent déposées en rouleau dans le palais voisin Farsetti. On ne sait pas si elles y sont encore conservées. Anecdotes historiques vénitiennes" - 1897 -Giuseppe Tassini - Merci à Claude Soret pour ses traductions.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maitecasa 22 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines