Magazine Focus Emploi

The Amazing Spider-Man : Critiques du Film

Publié le 10 juillet 2012 par Kokiri081187 @DENISLaurent

Scientigeek est allé voir le très attendu The Amazing Spider-Man de Sony Entertainement qui détient les droits de Disney (Marvel)

The Amazing Spider-Man : Critiques du Film

SPOILER ALERT ! (vous êtes prévenus)


Le Reboot, est-ce la même chose qu’avant ?

Il faut comprendre une chose: Sony a les droits de Spider-Man, ils sont donc dans l’obligation de faire des films régulièrement pour rentabiliser les droits et surtout ne pas les laisser à Marvel qui souhaite les reprendre pour le futur de « The Avengers ». Et oui, bien qu’en disent certains, Spidey n’a pas été boudé ! Il ne pouvait pas entrer dans le cercle fermé des Avengers. Mais en bons fans que nous sommes nous espérons qu’un arrangement entre Marvel et Sony sera trouvé et que nous verrons bientôt un The New Avengers.

Oui donc maintenant que les choses sont dites, qu’en est-il de ce « reboot« , de cette remise à zéro ?

La trilogie de Sam Raimi était axée sur le spectacle : on met un Spider-Man dans une ville avec les méchants qui pourraient utiliser le plus de budget d’effet spéciaux et ont les fait se combattre… ah et on rajoute une surcouche d’amourettes entre Spidey et MJ. Oui vous l’aurez compris, on n’a pas aimé cette trilogie ! L’idée même d’un reboot, c’est de refaire les choses en les développant sur un angle différent. Cette fois-ci, les choses seront faites selon les sacro-saintes règles du comic book « The Amazing Spider-Man » ! Car oui, il faut bien préciser qu’il existe plusieurs interprétations des aventures de l’araignée. Celle-ci reprend donc les origines du héro, comme il a été imaginé par Stan Lee et Steve Ditko en 1963.

Les changements

Peter Parker (joué par Andrew Garfield) semble le plus crédible des Spider-man ! Il est, pour ma part, loin devant Tobey Maguire, qui était beaucoup trop adulte et moins drôle que dans le comics. Oui, je suis un puriste de Spider-Man ! Certains blogueurs ont reproché à l’homme araignée d’être sarcastique et vanneur pendant les combats dans ce film, mais je rappelle à tout le monde que c’est la nature de Spider-man. Il l’a toujours été, même dans les situations les plus critiques. (cliquez sur la photo pour l’agrandir)

The Amazing Spider-Man : Critiques du Film

Autres nouveautés : Spider-Man ne sécrète pas de toile ! Si dans la première trilogie vous aviez pris l’habitude de voir Spidey lancer ses toiles directement du bout de ses poignets, cette fois-ci on revient aux origines. Car oui, dans les comics The Amazing Spider-Man, Peter Parker n’acquiert pas de pouvoir de secretion de toile et décide de se fabriquer des lanceurs à partir de pièces de montre. L’intérêt ? En plus d’être fidèle au comic, ce choix de la part de Marc Webb a aussi été fait pour montrer que Peter Parker n’est pas un surhomme ! Certes c’est un geek qui en a plein le ciboulot (bah ouais, pour faire des lanceurs à partir de pièces de montre je sais pas pour vous mais moi va me falloir plus qu’un plan Ikea…) mais cela n’en reste pas moins un jeuns’.

C’est d’ailleurs un point qui est très important chez Spidey: sa lutte entre une vie personnelle d’adolescent (les cours, les filles, la famille) et sa seconde identité de héro (tapper du vilain, ne pas se faire démasquer), sans oublier la façon dont ces deux vies se recoupent et les risquent que cela encourt. Ce point est aussi assez bien retranscrit durant le film et cela laisse place a certaines scènes de virevoltes vraiment sympas.

The Amazing Spider-Man : Critiques du Film

Qui dit nouveau look, dit nouveau méchant ! Et là nous avons enfin le plaisir de découvrir le docteur Connors. Je pense qu’il aurait du être le 1er méchant, car il est à la fois un ennemi incontrôlable mais aussi un ami sur lequel Spider-man pourra compter dans le futur.

The Amazing Spider-Man : Critiques du Film

Le Professeur Curt Connors qui devient donc le Lézard est très bien joué par Rhys Ifans, le docteur est à la fois idéologiste et torturé par son bras. Il ne cache jamais sont ambition de parvenir à régénérer son bras, dans la limite de l’obsession. Cela donne une vrai cohérence au personnage, là où Sam Raimi n’avait utilisé le personnage que par apparition… Car oui, Curt Connors apparait bien dans la trilogie de Sam Raimi ! Regardez bien… c’est le prof de Spidey (aka Tobey Maguire) quand il est à la fac.

L’intrigue

L’intrigue se situe sur 4 niveaux et certaines intrigues constituent un fil rouge pour les futures suites de la franchise :

1er niveau : L’évolution de Peter Parker à « The Amazing Spider-Man »

2ème niveau : La mort des parents de Peter et le mystère qui entoure l’accident de voiture.

3ème niveau : Le doctor Connors et les recherches génétiques.

4ème niveau : L’entreprise Ocorp et l’ombre Norman Osborn.

Remarque : Gwen Stacy ! Que dire de cette jeune fille joué magnifiquement par Emma Stone, oui oui, magnifiquement ! Quand on connait le personnage, j’étais déçu de la version de Raimi où Gwen n’apparaît qu’en tant que trouble-fait. Ici, Gwen Stacy a déjà plus de présence, elle est intelligente, autoritaire et au coeur de l’histoire ! Car Gwen est bien la fille de son père (George Stacy, policier élevé au rang d’inspecteur dans le film… une liberté légère mais louable) et elle a du caractère !

Certains se demanderont pourquoi elle et pas Mary Jane. Simplement parce que Mary Jane sera LA préféré de Parker, mais c’est bien Gwen Stacy qui sera le bouleversement émotionnel de notre héros. Ce personnage tourmentera pendant toute sa vie Parker. La période « House of M » dans  le comics book nous le montre bien. (Lisez le, sérieux, ce sera le futur grand film, dans 10 ans il le feront, pari tenu).

The Amazing Spider-Man : Critiques du Film

Les effets spéciaux

Les moyens ont été mis pour que cela soit spectaculaire… bingo ! Les dynamiques de balancement sont naturelles, le Lézard ne fait pas trop fake, la tour Oscorp n’a rien a envier à la Stark Tower… à ce niveau là on arrive maintenant à une qualité de rendu qui n’est plus à redire. Et la 3D apporte un petit plus qui s’avère non négligeable lors des séquences où la caméra suit en mode dynamique et carrément en First Person notre héros qui virevolte entre les buildings de New York. On se croirait dedans, il ne manque plus que les sièges qui bougent pour être à Disney ! Moi qui ne suit pas tellement de l’acabit « il faut de la 3D à tout prix » et qui suis d’ailleurs de l’ancienne école à chercher les cinés sans 3D, cette fois-ci je n’ai pas trop eu le choix dans mon ciné préféré (MK2 Bibliothèque, rien que pour leur épicerie de produits américains ^^) et je ne regrette pas ce choix forcé.

The Amazing Spider-Man : Critiques du Film

Vers une trilogie ?

Sony a donc annoncé sans surprise une trilogie, en espérant qu’à la fin, la licence reviendra à Marvel et qu’on verra Spider-Man dans The Avengers ! Fort à parier que Norman Osborn fera son retour… je connais déjà la fin de la trilogie puisque j’ai lu le comics donc accrochez vous bien car si Sony respecte la trame du comics, on va tous pleurer à la fin !

Tout au long du film nous sentons l’influence d’Oscorp: les recherches de Curt Connors sont faites dans la tour Oscorp, pour le compte de Norman Osborn qui a absolument besoin que ses recherches aboutissent (on dira pas pourquoi ^^). Cette mise en avant est bien sur voulue, Oscorp et Norman Osborn sont un réel pilier dans l’Univers Spider-Man. Et justement, c’est une chose que l’on apprécie forcément en fanboys que nous sommes. Pourquoi cela ? Car Oscorp est aussi au centre des vilains les plus torturés et qui ont donné le plus de fil a retordre à l’araignée.

The Amazing Spider-Man : Critiques du Film

Tout au long du film, on ne peut s’empêcher de voir comment les pièces des prochains films se mettent en place. Et avec cela pleuvent bien sur les spéculations sur les prochains super-vilains qui viendront tâter du fil d’araignée. Bien sur, chacun a ses préférés. Mais n’oublions pas qu’il n’y aura « que » deux films à venir et qu’un nombre limité de prétendants suffisamment importants pour tenir la tête d’affiche. Le fait d’avoir vu le Lézard comme premier super-méchant était logique: c’est le premier « pseudo-vilain » (car il viendra en aide à l’araignée par la suite dans les comics) à subir les retombées des manipulations génétiques d’Oscorp.

Quelle sera la suite ? Spéculations vont bon train… surtout que, comme tous les Marvel, la séquence de générique de fin vient titiller nos âmes de geeks. Mais le spoil n’ira pas jusque-là, nous devons vous laisser le plaisir de l’énigme !

Verdict !

Avis de Kokiri

Etant un fan inconditionnel de Spider-Man depuis de nombreuses années, et ayant en plus de cela vécu une trilogie édulcorée et pour le moins décevante (non mais c’est quoi ce Bouffon Vert Mecha et ce p***** de Venom tout maigre ?!), je me suis installé dans la salle de ciné avec une certaine appréhension. Mais elles furent levées assez vite ! On retrouve l’esprit de Spidey, il vanne les méchants et fait du skate ! Sans oublier Rhys Ifans et Emma Stone qui ont su cerner parfaitement leurs rôles respectifs. J’en sors donc avec une envie de le revoir pour trouver les easter eggs, sans oublier une forte attente de la suite rien que pour savoir [SPOIL] qui est cette ombre à la fin dans la cellule de Connors ! [/SPOIL]

Avis de Lionk

Sony détient le Spider-man le plus proche du comics, et un début d’histoire prométeur. La préssion est grande, quand on sait qu’en face, Nolan et son Batman va venir éblouir le cinéma de son talent, et que « The Avenger » a atteint le top 3 des Box Office de tout les temps, Sony est dans l’obligation de fournir un film de héros à la hauteur des autres car l’échec ne sera pas pardonné !

On peut lui reprocher au film les moments « Teenage Movie » mais il y a justement cette évolution d’un simple Peter Parker amoureux secrètement à un responsable Peter Parker qui doit évoluer vite pour devenir le héros qu’il aspire à devenir.

Vivement la suite, et surtout avec cette fin… [SUPER SPOIL] qui laisse entrevoir un méchant… électrique…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kokiri081187 115 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte