Magazine Graphisme

[ krtc n°2 ] art & toyz collection selim varol

Par Agd Mag

Cette fois-ci KITTYZ RUN THE CITY vous donne rendez-vous à Mitte, le quartier central et cœur historique de Berlin, bien connu pour ces nombreuses galeries. Aujourd’hui, nous avons décidé de vous faire entrer dans le monde de Selim Varol, âgé de 39 ans, jeune collectionneur allemand (Düsseldorf), d’origine turque.

Tout d’abord nous arrivons devant ce que l’on pourrait prendre à s’y méprendre pour une cantine très stylisée. Une petite déception nous envahit à ce moment, souvenirs -chaotiques de visite – d’expos dans des restaurants de Kreuzberg, pour n’y trouver que trois/quatre photos pas ouf. À Berlin tout art mérite son expo !
Nous entrerons tout de même attirées par les effluves de carrot cake et la quelque trentaine de bustes d’Hô Chi Minh et de Mao en plastique rose, orange, jaune ou vert. Nous traversons la boutique de l’expo et nous entrons finalement dans l’univers Varol !

De là s’ensuit une collection impressionnante et vivement variée. Difficile à retranscrire par écrit, les images parlent d’elles même – mais ne dévoilent pas tout.
Jusqu’au 16 septembre 2012, ce détour est obligatoire si vous vous trouvez à Berlin.
3 000 objets (sur 15 000 réellement possédés par Selim Varol), photos, figurines, affiches retravaillées, customisées, paillettes, gélules, peintures, figurines mortuaires antiques (oui oui!) et mises en scène (très drôles) de ses jouets préférés. Il y a même à l’étage une girafe empaillée. 
Pas de réel fil conducteur, plutôt une farandole de ses passions et lubies. Le jouet naïf est rhabillé pour l’hiver et devient une oeuvre d’art à part entière, qu’il ne faut pas laisser à un enfant (parfois).


Selim Varol est un entrepreneur, propriétaire du Düsseldorf café TOYKIO et sponsor de projets d’art internationaux.

Il a commencé sa collection à l’âge de 6 ans, en se concentrant parfois sur l’art urbain et contemporain.
L’exposition qui se tient en ce moment même au me Collectors Room, est particulièrement importante pour Varol, puisqu’elle donne une opportunité unique aux artistes de montrer leur travail dans ce contexte.
Le fait de collectionner ces jouets l’a mené à l’art et tout particulièrement à des artistes connus du grand public en tant qu’artistes urbains. Le début de sa collection autre que des jouets a commencé à Tokyo en 1999, à la 1ère art-toy by KAWS (alias Brian Donnelly), qui l’a fortement influencé.
Au départ, ses collections étaient très méticuleuses : Varol essayait de collectionner certaines séries ou éditions dans leur entièreté, aujourd’hui, il ne collectionne plus que ce qu’il aime réellement et ce qui apporte une réelle valeur ajoutée à sa collection.
Pour Selim Varol, l’art peut être utilisé à des fins de critique sociale, mais ce n’est pas son intention initiale. Il préfère utiliser sa collection comme un recueil de cultures qui l’a influencé, ainsi que beaucoup d’autres de sa génération.
Pour son exposition au me Collectors Room, Varol a décidé d’utiliser une deadline significative « At Home I’m A Tourist ». Ce sentiment de « Tourist » se ressent au fil de ce voyage…


 

[ KRTC N°2 ] ART & TOYZ COLLECTION SELIM VAROL

[ KRTC N°2 ] ART & TOYZ COLLECTION SELIM VAROL

[ KRTC N°2 ] ART & TOYZ COLLECTION SELIM VAROL

[ KRTC N°2 ] ART & TOYZ COLLECTION SELIM VAROL

[ KRTC N°2 ] ART & TOYZ COLLECTION SELIM VAROL


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Agd Mag 12528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte