Magazine Info Locale

Le Quai des marques enfin à bon port ?

Publié le 09 juillet 2012 par Bordeaux7

Le Quai des marques enfin à bon port ?Quai des marques, le centre commercial de destockage de grandes marques installé dans les hangars des quais à Bordeaux, affiche de très bons chiffres pour le début des soldes. Mais cette fois c’est sûr, le Hangar 19 va perdre sa vocation commerciale. L’école de management Inseec devrait annoncer sous peu son installation dans les locaux.


Elodie Babian, la directrice de ce centre commercial si particulier (il rassemble une trentaine de boutiques de grandes marques qui vendent à prix réduits des stocks invendus ou des saisons précédentes), a le sourire. Et pour cause : elle vient de faire le point sur les chiffres d’affaires réalisés par les boutiques du Quai des marques depuis le début des soldes. «Cela se passe très très bien, nous avons enregistré une progression de 24% sur les cinq premiers jours par rapport à l’an dernier. C’est un peu à contre-courant de ce qu’on entend autour de nous mais nos deux premiers jours ont été excellents, le dimanche a été explosif (grâce, notamment, à la foule drainée par Bordeaux fête le vin, ndlr) et la tendance s’est confirmée sur la semaine suivante. C’est une belle performance», se félicite-t-elle. Bien sûr il y a le contexte économique et la météo, mais élodie Babian y voit aussi le fruit d’une «montée en puissance» du site, dont les débuts n’ont pas été faciles.
Nouvelles boutiques bientôt
Entièrement réhabilités, les hangars des quais avaient été transformés en commerces (en bas) et bureaux (dans les étages) en 2004 sous l’égide d’Eiffage. Face aux difficultés commerciales, celui-ci a jeté l’éponge en 2006 et c’est Affine associé à Concept et Distribution, spécialiste des villages de marques, qui avait repris la gestion du site. Non sans mal : turn-over des boutiques, fréquentation faible en semaine, dents creuses dans les bâtiments... Tout cela a changé, affirme aujourd’hui la directrice du site. «Nous partions d’un échec commercial, avec un projet audacieux dans une région qui n’avait pas l’habitude des villages de marques. Depuis nous avons considérablement amélioré la copie. Nous avons désormais de belles enseignes, que nous avons réussi à fidéliser. Il nous reste aujourd’hui cinq lots vacants dans les hangars 17 et 18. Mais nous sommes en discussion bien avancée avec plusieurs enseignes et je pense que nous pourrons vous faire de belles annonces d’ici la fin de l’année.» De bon augure alors que le projet de création d’un village de marques à Saint-André de Cubzac est revenu sur le devant de la scène.
L’Inseec dans le Hangar 19
Reste un cas à part : l’avenir du hangar 19. C’est le plus excentré, et malgré l’ouverture prochaine du pont Bacalan-Bastide il n’a jamais réussi à attirer assez de clientèle pour permettre aux commerces de survivre. L’Ice Room est le dernier à en avoir fait les frais. Le bailleur Affine en a donc tiré les conséquences : «Nous avons tous beaucoup travaillé à la commercialisation de ce hangar, on ne peut pas dire qu’on n’a pas cherché à le développer, affirme élodie Babian. Mais il a finalement été décidé de le requalifier.» Fini les commerces, le Hangar 19 accueillera des bureaux. Ou plutôt une école. L’école de management Inseec, qui occupe déjà des locaux dans les étages des hangars 16 et 18, pourrat s’y installer bientôt. Les discussions engagées depuis plusieurs mois semblent en effet sur le point de se concrétiser par une annonce officielle. élodie Babian se refuse à confirmer, laissant à l’école le soin de «communiquer elle-même sur son projet». Cela pourrait arriver très vite.• SL

à

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine