Magazine Humanitaire

Le Népal s'arme contre la malnutrition.

Publié le 10 juillet 2012 par Cmasson
© ACF - Népal Le Népal s'arme contre la malnutrition. Népal Début de la mission : 2011 Equipe: 6 personnes Détail de la mission

Le Népal est en passe de réaliser le 4e OMD de réduction de la mortalité infantile. Le plan ambitieux de renforcement du traitement de la sous-nutrition aiguë y contribue. Kamal Raj, directeur pays d’ACF au Népal, décrit l’attention soutenue - quoique récente- qui est portée à cette question.

 Il explique comment les autorités entendent lutter contre la sous-nutrition, en collaboration avec ACF, seul acteur humanitaire international avec Unicef à agir dans ce pays pour accroître le traitement de la sous-nutrition aiguë.

 « Il y a de nombreux pays en Asie où la malnutrition aiguë n’est pas identifiée comme un véritable problème, comme une des causes principales de mortalité chez les enfants. C’était le cas jusqu’il y a deux ans au Népal : personne n’en parlait, il y avait peu de données sur le sujet ; ça n’était pas une priorité. Pourtant, les taux de sous-nutrition au Népal sont élevés dépassent les  10%, ceux de la sous-nutrition aiguë avoisinent les 3%.   Il existe à présent un grand plan de renforcement de la prise en charge de la malnutrition aiguë à base communautaire : aujourd’hui, seulement 11 des 50 districts touchés par la malnutrition aiguë l’appliquent. Les autorités prévoient de tripler ce nombre à 35 d’ici 2 ans et, dans les années à venir, d’avoir une couverture complète.    C’est une priorité pour le département de la santé infantile. Le gouvernement a cherché et récolté des fonds pour cela ; il recrute du personnel pour ouvrir de nouveaux centres de formation, des outils de surveillance, remet à jour  les procédures et supports de formation, avec la collaboration d’ACF notamment.     Avoir une couverture de tous les districts concernés ? Oui, c’est possible : il y a un plan d’action, de la volonté, une conviction qu’il faut éradiquer ce fléau et des progrès visibles. Aujourd’hui, les 5 districts pilotes où l’approche communautaire avait  été mise en place en 2009  avec le soutien de l’Unicef dans un premiers temps, sont gérés intégralement par les autorités sanitaires népalaises. 5 autres sont en train d’ouvrir. ACF en gère un autre, le plus gros district  affecté et prévoit d’ouvrir d’autres districts par la suite; ACF est aujourd’hui le seul acteur humanitaire international avec Unicef à agir dans le pays pour accroître le traitement de la sous-nutrition aiguë. Nous prévoyons de remettre la gestion de ce district aux autorités sanitaires dans trois ans, laissant les Népalais poursuivre ce programme qui s’insère dans une politique solide d’extension du traitement de la malnutrition aiguë. »  

Retour à la liste des articles


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cmasson 71342 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog