Magazine Beauté

Le livre qu’il vous faut cet été!

Publié le 10 juillet 2012 par Generationnelles @generationnelle

Ca y est ! La voiture est chargée, chaque valise est à sa place, il ne reste plus un seul centimètre carré dans le coffre. Mais si justement, il manque quelque chose pour combler ce petit trou, là, juste là, entre le sac à dos et le sac de chaussures. Chaque chose doit être à sa place et là, ce qu’il manque c’est un livre !

Une petite sélection à emporter au bord de la plage, en montagne ou dans votre maison de campagne et à choisir selon vos envies.

Envie de vous évader

Ne manquez pas Grâce de Delphine Bertholon (attention nuit blanche garantie) ! Si un gros roman ne vous fait pas peur alors attaquez-vous à l’Art du Jeu  de C. Harbach (baseball, amour, université, liaisons dangereuses… Tout y est pour un cocktail d’été survitaminé !). Vous pourrez plonger, au cœur d’une histoire de famille, dans le Portugal des Filles d’Estoril de M. Rebelo Pinto.

Vous pourrez finir par Cette main qui a pris la mienne de M. O’Farell (attention, l’après-midi plage va y passer et vous oublierez qu’il est l’heure de rentrer !)

Et pour un petit supplément savoureux, le très bon roman de Carole Zalberg : A défaut d’Amérique avec Suzan qui deviendra très vite votre reflet dans le miroir !

Envie de légèreté

Délectez-vous avec Et puis Paulette de Barbara Constantine ou Cet été là de Véronique Olmi (à ne pas ouvrir si vous êtes en vacances avec deux couples d’amis dans une maison du bord de mer… risque de perturbation). Besoin de vous réconcilier avec l’humanité : Un hiver avec Baudelaire d’Harold Cobert.

Cet été là, Véronique Olmi

Envie de retour en arrière avec un petit plongeon dans la force des souvenirs

Eux sur la photo d’Hélène Gestern saura vous tenir en haleine et vous embarquer dans une histoire touchante. Vous pourrez également vous attaquer au Confident d’Hélène Grémillon qui ne pourra pas vous laisser indifférent. Enfin, si ce n’est déjà fait, plongez-vous dans Les souvenirs de David Foenkinos.

Envie de vous faire secouer (attention risque de larmes)

Les impurs de Caroline Boidé vous emmèneront au cœur de l’Algérie des années 50 en compagnie de deux amoureux. Belle famille d’Arthur Dreyfus vous fera flirter avec les limites du soutenable. L’homme arrêté de S. Amiel et Comme un frère de Stéphanie Pollack viendront vous chercher en plein cœur et vous poursuivront une fois le livre fermé.

Et enfin, quelques immanquables que vous devez lire que ce soit en maillot de bain ou en chaussures de randonnée : Rien ne s’oppose à la nuit de Delphine de Vigan (émouvant), Victoria d’Eric Reinhart (décoiffant), la balade de Lila K de Blandine le Callet (déroutant), La confusion des peines de Laurence Tardieu . J’arrête la liste qui pourrait ne pas s’arrêter de si tôt !

Si vous faites partie des oubliés de l’été (stagiaire exploité sans relâche, nouvel arrivant qui gardera un standard muet pendant tout le mois d’août), alors réfugiez-vous dans les livres. Si vous avez envie de chaleur, plongez dans l’ouvrage Rouge argile de Virginie Ollagnier, un roman coup de poing qui vous fera voyager dans les odeurs et la chaleur du Maroc. Si au contraire, la canicule menace et que vous cherchez la fraîcheur, plongez-vous dans Les chaussures italiennes  de H.Mankell ou 4 jours en mars de J.C. Grondahl.

nos vies desaccordees

Pour chavirer un peu, dévorez sans attendre Nos vies désaccordées de Gaëlle Josse.

Voyagez avec l’excellent Manifeste vagabond de Blanche de Richemont !

Et pour finir en douceur, un seul titre : Au pays des kangourous de Gilles Paris.

Bonne lecture et venez vite nous dire quel livre a comblé le trou du coffre !!

Charlotte
Plus de lectures à découvrir sur: L’insatiable

Crédit: Rafael Elias /GettyImages


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Generationnelles 7516 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines