Magazine Humeur

Pensée inique

Publié le 10 juillet 2012 par Jclaurent @LaurentJc

Pour bien comprendre le présent, il faut bien connaitre le passé.
Excusez-moi…Pensée inique
Il me semble que je dois commencer comme ça pour calmer les foudres des biens pensants. Enfin “biens” dans le sens où ils s’inscrivent dans la pensée unique autorisée de surcroit, vous savez celle qui nous empêche de faire de l’histoire. Et bien oui, il semblerait que le révisionnisme serait interdit, pourtant la révision est le travail naturel et nécessaire de l’historien honnête. Comme la science, “mainte fois sur le métier vous remettrez votre ouvrage et pourtant il ne sera jamais parfait”. Plus on gratte plus on trouve, c’est aussi ça la passion de l’histoire. Pourtant il y a des portions d’histoire qu’il est interdit de gratter, ou du moins pas en dehors de la démangeaison officielle.

Permettez moi de poser la question suivante : pourquoi ?

Pensée inique

En effet, pourquoi une loi Gayssot est-elle nécessaire pour empêcher les historiens de faire leur travail ?!!!
Pire que de nier la liberté d’expression, c’est nier le droit à la vérité.

Jacques Toubon déclara : « Je suis contre le délit de révisionnisme, parce que je suis pour le droit et pour l’histoire, et que le délit de révisionnisme fait reculer le droit et affaiblit l’histoire »
Le “délit” de quoi ???
Quand l’histoire est sans équivoque, personne ne la remet en question.

Pensée inique

Sans céder au négationnisme, tout ça sent la manipulation judeo-merdique à plein nez. Le jour où la vérité éclatera, il semblerait que la shoah pourrait se transformer en une sorte scandale historique.
L’hécatombe des camps n’a pourtant pas besoin d’exagération pour être épouvantable.
Excusez-moi…

Pour le devoir de Mémoire, exigez le droit à l’Histoire


Pensée inique


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jclaurent 165 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte