Magazine Info Locale

Ces lieux qui nous gonflent

Publié le 10 juillet 2012 par Bordeaux7

Ces lieux qui nous gonflent«Pneus sous gonflés, danger !» Le slogan de la sécurité routière est bien connu. Problème : pour les voitures, les scooters ou les vélos, les stations de gonflage se raréfient en même temps que les stations essence en centre-ville.

Pourtant, la mise en garde est plus que jamais valable aujourd’hui. 63% des automobilistes européens rouleraient avec des pneus pas assez gonflés selon l’étude d’un célèbre fabriquant, ce qui entraînerait une hausse de la consommation de carburant et du risque d’accident. D’accord, mais on gonfle où, et à quel prix ? Il devient de plus en plus difficile de trouver une station de gonflage gratuite à Bordeaux. D’abord, parce que les stations-service traditionnelles disparaissent et sont remplacées par des stations entièrement automatiques qui n’optent pas forcément pour l’option gonfleur. Aussi, clairement, à cause du vandalisme, qui décourage les professionnels de proposer ce service. Résultats : sur les 16 stations répertoriées à Bordeaux intra-muros, seules 6 sont dotées d’une borne de gonflage : quai de la Souys, à Bordeaux-Lac dans une grande surface, boulevard Wilson, boulevard Godard, cours du Médoc et avenue Émile Counord. Quai de Paludate, il vous faut demander l’embout à la caisse, comme dans bien d’autres stations. Sur le reste de l’agglo, même topo. De quoi décourager les automobilistes, déjà peu nombreux à surveiller leur pression régulièrement.
La solidarité cycliste
Pour les vélos c’est autre chose. Pour le VCub, une roue mal gonflée est un problème certes agaçant mais facilement réglé : on pose le vélo et on en prend un autre ! Pour les vélos des particuliers, sans pompe sous la main il ne faut pas hésiter à demander aux professionnels. Vendeurs et réparateurs n’hésitent pas à donner de l’air gracieusement. Esprit-Cyclo, au coeur de Bordeaux, Rue Dr Charles Nancel Penard a même déposé devant sa boutique le compresseur, disponible aux heures d’ouverture. Cool Bike, quai des Chartrons sera aussi heureux de vous gonfler. Il suffit de demander ! La ville de Bordeaux avec La maison du Vélo cours Pasteur ou sa pompe design devant le Palais Rohan, offre aussi le gonflage. Tout comme l’aire de stationnement fermée de la gare Saint-Jean (mais seulement pour les abonnés et les VCub) Mieux vaudrait donc être cycliste qu’automobiliste ou scootériste sur Bordeaux. Certes, il reste d’autres solutions : la bombe anti-crevaison (curatif, pas préventif), le compresseur portatif ou, mieux, l’aide d’un garagiste compatissant. Cette liste là reste à établir...• JYSC

Photo A. Rojo


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bordeaux7 3734 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine