Magazine Info Locale

Girard escamoté !

Publié le 13 juillet 2012 par Delanopolis
Encore une terrible injustice municipale ! Christophe Girard, ex adjoint à la culture, est évincé au profit d'Hidalgo, nous apprend notre très honorable correspondant syndical à la direction des affaires culturelles de la ville. Girard escamoté ! La bataille pour la présidence du nouvel Etablissement Public des Musées de la Ville de Paris s’annonçait rude entre Anne Hidalgo et Christophe Girard selon la CGT des affaires culturelles (lire ici). Le verdict vient de tomber hier avec la constitution du premier Conseil d’Administration des musées Parisiens. C’est Anne Hidalgo qui en devient la présidente.

La surprise vient de Danielle Pourtaud, adjointe au maire chargée du patrimoine qui hérite de la vice présidence. Exit donc Christophe Girard qui siégera néanmoins au Conseil d’Administration comme simple membre. Par contre, c’est sans surprise que Delphine Levy (ancienne membre du cabinet de Bertrand Delanoë), qui avait vendu l’idée d’un changement de statut des musées parisiens, est nommée directrice générale du nouvel ensemble.

Le conseil d’administration est composé de neuf conseillers de Paris et de quatre personnalités qualifiées Martin Béthenod, directeur du Palazzo Grassi à Venise, Jean-François Chougnet, directeur de Marseille-Provence 2013, Gaïta Leboissetier, directrice adjointe chargée des études à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts et Antoinette Le Normand-Romain, directrice générale de l'Institut National d'Histoire de l'Art.

La nomination d’Anne Hidalgo montre en tout cas que celle ci est toujours considérée comme la favorite à la succession de Bertrand Delanoë. Du coté des personnels en revanche, pas sûr que cette nomination soit une bonne nouvelle.Dans ses précédentes fonctions d’adjointe chargée de l’urbanisme, madame Hidalgo n’a pas laissé de très bons souvenirs dans sa gestion du dialogue social tant elle dirigeait les instances paritaires (Comité Technique et Comité Hygiène et Sécurité) à la baguette. Elle expédiait régulièrement les réunions en moins d’une heure dans un style cassant régulièrement dénoncé par les syndicats.

Il est vrai qu’il faudra quelqu’un à poigne pour faire avaler aux syndicats des musées parisiens, « les objectifs stratégiques de l’établissement public (EPA) encadrés par le contrat de performance conclu avec la Ville de Paris » d’après la délibération votée au Conseil de Paris. « L’EPA fixe également notamment des objectifs de bonne gestion des moyens humains et financiers. Pour chacun de ces objectifs, des indicateurs de performance sont établis.» rappelle la délibération. Les personnels sont prévenus, les très mauvaises conditions de travail des musées parisiens ne risquent guère de s’améliorer.

Le nouvel établissement public des musées parisien a été officiellement baptisé « Paris Musée ». Tout un symbole car « Paris musée » était déjà le nom de la structure de droit privée qui organisait les expositions temporaires dans le cadre d’une délégation de service public. Il est clair que les agents municipaux, notamment dans la surveillance, mais également la conservation seront désormais relégués au second plan.

Lire ICI.





Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delanopolis 94237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte