Magazine

Un nid d'oiseau contre le toit du monde (coq-à-l'âne tibétain)

Publié le 23 mars 2008 par Joachim
Toit du monde : Mont Everest 8444 mètres. Situé à la frontière entre le Népal et le Tibet. Par métonymie, formule journalistique pour désigner le Tibet, occupé par la Chine depuis 1950.
Toit du monde : Plus haut théâtre (en plein air) de protestation du monde.
Toit du monde (Etre sur le…) : sentiment que voudra ressentir chacun des athlètes engagé aux Jeux Olympiques de Pékin du 8 au 24 août 2008
Toit du monde (Rester sur le…) : ce qu’essaiera de faire Laure Manaudou lors des prochains Jeux Olympiques, sinon c’est un point et demi de croissance en moins pour la France.
Toit du monde (Rester sur le…) : ce que ne pourra pas faire la chanteuse Bjork à Pékin, suite à ça :


… ce qui devrait l’empêcher de défendre son titre de chanteuse de cérémonie d'ouverture.
Ou comment, en glissant quatre syllabes et deux fois cinq lettres à la fin d’une chanson, on arrive à déclencher l’ire du gouvernement chinois et surtout à s’ériger en Liberté guidant le peuple cyberpunk.
Boycott des JO : Menace brandie puis jamais mise à exécution. Ou alors, il faudrait d’abord demander aux milliers d’entreprises qui contractent avec la Chine de bloquer, toutes affaires cessantes, leurs relations commerciales avec ce pays.
Architectes : l’une des 750 corporations à ne s’être jamais posé la question du boycott. Il est vrai qu’il paraît difficile de résister aux offres d’un pays qui offre de quoi décupler (au minimum) la taille des commandes et des projets.
Nid d’oiseau : petit nom donné au stade olympique de Pékin construit par les architectes Herzog et de Meuron et où aurait pu chanter Bjork.
Nid d’oiseau (Bird's nest en VO) : Titre d’un documentaire sur les architectes Herzog et de Meuron et plus précisément, leur démarche de conception et de construction pour le stade olympique ainsi que pour une ville nouvelle de 300 000 habitants à Jinhua. N’ai vu de ce film que la bande-annonce qui donne furieusement envie.


Espère simplement qu'il s'agit d' autre chose qu’un clip pour flatter l’ego de ces « starchitectes » (tout de même parmi les plus accomplis de la scène mondiale). Et si ce film pouvait rentrer en résonance avec les derniers films de Jia Zhang-Ke, ceux qui nous montrent la face désenchantée du miracle économique chinois ? Sauf que là, on y évoquerait non seulement la part démiurgique de l'architecture, mais également les rapports professionnels et commerciaux entre deux cultures. Un film qui traiterait de la mondialisation, non pas de manière globalisante, mais en montrant ses gestes, ses pratiques et son pragmatisme ? Wait…
Gestes d’artistes : Ceux de Bjork et d’Herzog et de Meuron. Tous les deux m'ont marqué. Les comparer ? Les faire se répondre?
Redacted : film de Brian de Palma dont il est question dans le précédent post
Redacted (make your own…) : Petit jeu auquel peut se livrer l’internaute naviguant entre You Tube et autres blogs pour partir à la pêche aux images d’un conflit qui en est bien privé. En cela, les pro-Chinois rejoignent les situationnistes :

(photogramme: In girum... Guy Debord 1978)
Bloquer les images du conflit, ça reste le meilleur moyen de ne pas en parler. Heureusement, toujours quelques fuites...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Joachim 239 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte