Magazine Immobilier

La réforme des banques d'Espagne oblige BBVA à faire des provisions de 1,8 milliard d'euros

Publié le 15 mai 2012 par Immobilien @dopimmo
D'après un communiqué émis par la deuxième banque espagnole BBVA, la société effectuera une provision d'un peu moins de 2 milliards d'euros en 2012. Cette annonce fait suite à celle du gouvernement vendredi dernier obligeant les banques espagnoles à faire des réserves.  Le but de cette réforme est d'assainir le domaine banquier de son exposition à l'immobilier. La BBVA a annoncé que la somme obtenue après déduction de cette réserve est de 1,3 milliard d'euros. D'après la BBVA, les interventions de l’État sur les provisions auront un effet néfaste sur leur coefficient de solvabilité par les investisseurs et les clients. La base de ce coefficient est de 38 points. D'après le groupe, la société procédera aussi aux exigences de capitaux annoncés par les réglementations de l'Union européenne, celles des Espagnols ainsi que celle de l'EBA qui est l'autorité bancaire européenne. Les réglementations de l'Union européenne sous le cadre du domaine bancaire sont aussi appelées Bâle. La cible de la réforme émise par le gouvernement espagnol est surtout les actifs immobiliers sans risques des banques, mais qui sont aussi soumis à des dangers . Le montant exigé par l’État est de 30 milliards d'euros. D'après Oli Rehn de l'Union européenne, les dispositions imposées par l'Espagne constituent de bons facteurs à la sortie de crise financière en Espagne et à vivement agréer à ces idées. Oli Rehn est le commissaire en charge des affaires économiques européennes. Les nouvelles réserves des banques espagnoles vont être additionnées à celles des précédentes dispositions que l’État a mis en place en février dernier. Les provisions exigées ce mois de février ont une somme de plus de 50 milliards d'euros. D'après le gouvernement espagnol, ce sont les banques généralement qui sont en charge de compléter ces  provisions imposées. Néanmoins, si des problèmes surviendraient le Frob, ou fonds d'aide public au secteur financier, pourra prêter de l'argent à ces organismes. L'autorité espagnole a clairement annoncé que les prêts des banques seront considérés comme une participation.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Immobilien 431 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine