Magazine Immobilier

L'État espagnol exige 9,5 milliards d'euros auprès de trois banques

Publié le 14 mai 2012 par Immobilien @dopimmo
Après les changements effectués dans le domaine financier en Espagne, trois banques devront faire des provisions d'un peu moins de 10 milliards d'euros. Ces trois organismes financiers sont Santander, le numéro un en capitalisation en Europe, Bankia et la Caixabank. Il faut noter que ces trois institutions financières sont en voie de nationalisation. Le Gouvernement Espagnol a expliqué que ces changements ont pour objectif de rétablir leurs actifs liés au secteur immobilier. Cette réforme exige une réserve d'à peu près 30 milliards d'euros sur les actifs immobiliers qui sont encore sains mais qui peuvent devenir problématiques. D'après Olli Rehn, le commissaire chargé des affaires économiques européennes, les changements opérés par l'Etat espagnol est une bonne disposition contre la crise que traverse le pays. D'après l'organisme bancaire Santander, elle devra faire des réserves de plus de 2,5 milliards d'euros courant cette année 2012. Cette provision va s'ajouter à celle annoncée en février dernier et qui est d’une somme avoisinant les 5 milliards d'euros. D'après la société Santander, les provisions qu'elle aura faites s'évalueront à plus de 2,5 milliards d'euros après déduction des impôts. La société Bankia, quant à elle est pénalisée par les actifs immobiliers à risques d'un montant de plus de 30 milliards d'euros et devra faire des provisions d'une somme d'un peu moins de 4,750 milliards d'euros.L'objectif de l’État pour cette banque est de changer ses dettes contractées envers le gouvernement d'un peu moins de 4,500 milliards d'euros en participation. Le groupe caixabank devra faire une provision de plus de 2 milliards d'euros pour s'assainir. D'après celui-ci, le montant de ces provisions s'élèvera à un eu moins de 1, 500 milliards d'euros après déduction des impôts.La Banco sabadell, la sixième banque par capitalisation devra faire une réserve de plus de 400 millions d'euros pour se rétablir. Enfin la Bankinter, doit provisionner plus de 130 millions d'euros soit un peu moins de 100 millions d'euros après prélèvement des impôts.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Immobilien 431 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine